typo3conf/ext/e_magineurs/res/opus/ressources/images/interface/opus.png Flux RSS des actualités2962390fr_FRChambre d'agricultureThu, 06 Oct 2022 18:28:48 +0200Thu, 06 Oct 2022 18:28:48 +0200TYPO3 EXT:newsnews-118356Fri, 23 Sep 2022 12:06:22 +0200Journée Territoire « Agriculture de demain » au SPACE, une vraie réussite !https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-territoire-agriculture-de-demain-au-space-une-vraie-reussite/Cette journée a réuni 120 représentants des collectivités. Riche en réflexions et en échanges, elle a permis à tous les participants de prendre ensemble, un temps de respiration et de réfléchir à de futures actions conjointes sur les territoires. <![CDATA[

 

Une 5ème édition tournée vers l’agriculture de demain

Cette journée, rythmée autour de trois temps forts, a été l’occasion pour les collectivités locales et les représentants de l’agriculture de se retrouver autour d’un sujet commun, l’avenir de l’agriculture en Bretagne et sur nos territoires. Un sujet au cœur de l’actualité, dans un contexte en constante évolution : attentes sociétales et des consommateurs, pouvoir d’achat, adaptation au changement climatique…

Forum d’expériences : le regard de nos témoins

Sept thématiques ont été développées, illustrant chacune des actions conduites par la Chambre d’Agriculture avec des acteurs locaux.

Retour aux travers de témoignages sur trois d’entre elle :

 

 

"Boucle Vertueuse" sur les bassins versants du Douron et de la Lieue de Grève : un dispositif gagnant-gagnant

Nos témoins :

  • Yann KERGOAT, maire de Ploumiliau, président du comité de pilotage des bassins versants de la Lieue de Grève porté par Lannion Trégor Communauté,
  • Guy PENNEC, maire de Plourin les Morlaix, Vice-Président de Morlaix Communauté et charge des grands et petits cycles de l’eau

 

L’atelier en quelques mots :

Engagés dans la lutte contre les algues vertes depuis de nombreuses années, les bassins versants du Douron et de la Lieue de Grève ont développé « la boucle vertueuse ». Ce dispositif « gagnant-gagnant » permet de maintenir la mobilisation des agriculteurs et de reconnaître leurs efforts et leurs bonnes pratiques environnementales.

 

Quels ont été la force/l’intérêt de votre collaboration avec la Chambre d’Agriculture sur ce dossier ?

YK : la collaboration entre LTC et la Chambre d’Agriculture est essentielle sur ce dossier. La CRAB est un bon interlocuteur. Ses conseillers techniques apportent des références, des connaissances complémentaires aux agents des collectivités et les échanges réguliers avec l’élue professionnelle sont constructifs et fondamentaux.

GP : ce travail avec la Chambre d’Agriculture traduit une relation de confiance. La CRAB assure des missions complémentaires au service agricole de Morlaix communauté ; il y a des choses que l’on ne sait pas faire : chacun son métier. D’un point de vue consulaire, la CRAB joue pleinement son rôle dans la construction et la proposition de perspectives d’évolution et d’adaptation. 

 

Que retirez-vous de l’atelier du jour, des échanges qui ont eu lieu ?

La mise en place de la boucle vertueuse a nécessité beaucoup de travail, d’échanges avec les agriculteurs, de réunions avec l’administration… Nous sommes fiers de ce dispositif. Cet atelier, même si l’était un peu court, a permis de présenter, d’expliquer ce dispositif innovant et pertinent afin que notre expérience puisse servir à d’autres territoires.

 

Contact pour en savoir plus :

Sophie LE DU - Chargée d’Animation Territoriale OUEST 22

06.30.12.48.89 - sophie.ledu@bretagne.chambagri.fr

 

Co-construction de bâtiments d'élevages porcins innovants en santé et bien-être animal - LIT Ouesterel

Notre témoin :  

Morgane LE ROUX, Cheffe de projet en santé et bien-être animal au LIT Ouesterel, (accompagnée de Frédéric KERGOURLAY conseiller de la Chambre d’Agriculture)

 

L’atelier en quelques mots :

L’objectif de cet atelier est de mettre en avant les travaux menés par le LIT OUESTEREL (Laboratoire d’Innovation Territorial Ouest Territoire d’Elevage) sur le territoire du centre ouest Bretagne, en partenariat avec la Chambre d’agriculture de Bretagne et l’IFIP, portant ici sur la co-construction de bâtiments d’élevage porcins innovants en santé et bien-être animal.

 

Quels ont été la force/l’intérêt de votre collaboration avec la Chambre d’Agriculture sur ce dossier ?

La collaboration avec la Chambre d’agriculture de Bretagne et l’IFIP sur ce dossier a permis de s’appuyer sur une expertise bâtiment en production porcine pour faire cheminer la réflexion des acteurs sur les projets de co-construction bâtiments en élevage porcin.

 

Que retirez-vous de l’atelier du jour, des échanges qui ont eu lieu ?

Les présentations lors du SPACE ont permis de mettre en avant la démarche de co-construction de bâtiment depuis le recueil de près de 200 idées auprès des professionnels et du grand public, jusqu’à la réalisation d’esquisses bâtiments sur la base d’un jeu de cartes formalisant les différentes idées proposées par les acteurs. La démarche de co-construction a particulièrement intéressé les visiteurs, notamment le jeu de cartes comme outil de facilitation des échanges pour l’émergence des projets.

Contact pour en savoir plus :

Frédéric KERGOURLAY  - Chargé d’études bâtiments en production porcine

06 32 98 68 44 - frederic.kergourlay@bretagne.chambagri.fr

 

Groupe "Je transmets ma ferme !" en Pays de Pontivy

Nos témoins :

les agriculteurs et agricultrices membres du groupe de travail au sein de Res’Agri Pontivy, et Christophe TACHEZ animateur.

L’atelier en quelques mots :

L’atelier a permis de présenter le projet innovant que nous avons porté de février 2020 à juillet 2021. Partant de notre souhait de transmettre notre ferme, lieu où nous avons vécu et travaillé tout au long de notre carrière, nous avons travaillé en groupe sur ce que nous voulions transmettre, sur notre posture de cédants… Pour la recherche de candidats, nous avons tout d’abord travaillé sur comment investir les réseaux locaux et les réseaux sociaux… , puis est venue l’ambition de réaliser des vidéos présentant chaque ferme à transmettre. 

 

Quels ont été la force/l’intérêt de votre collaboration avec la collectivité sur ce dossier ?

Pontivy Communauté a co-financé le projet, et sans ce soutien, le Comité d’engagement du plan de revitalisation RVE , piloté par le Sous-Préfet, n’aurait pas accepté de mobiliser une partie du fond.  Par ailleurs, pour attirer des jeunes sur le territoire, nous avons travaillé avec la Chargée de mission de la collectivité qui travaille sur l’attractivité du territoire pour des jeunes actifs. Elle nous a présenté la stratégie et les outils déployés par la communauté de communes, dont des vidéos. Son intervention a stimulé le groupe. Dans les annonces au RDI (Répertoire Départs Installation), le lien avec une vidéo présentant le territoire de Pontivy Communauté a été introduit.

 

Que retirez-vous de ce travail ?

« Ce projet nous a obligé à réfléchir très concrètement à notre stratégie pour transmettre nos fermes… le fait de partager entre cédants nos questions, nos doutes, nos solutions sur plusieurs rencontres a été très constructif, même si au début c’était dur de se projeter. Le collectif nous a fait vraiment avancer. »

L’idée de réaliser des vidéos est arrivée au fur et à mesure au sein du groupe, et même s’il n’a pas forcément été simple d’être devant la caméra les producteurs sont fiers d’avoir sauté le pas. Depuis la diffusion des vidéos les choses avancent. Chez un membre du groupe, le téléphone a sonné à plusieurs reprises, et ce sera un jeune de 19 ans encore étudiant qui reprendra sa ferme d’ici deux ans.

Contact pour en savoir plus :

Christophe TACHEZ - Animateur de Rés’Agri 56

06.82.18.08.00 - christophe.tachez@bretagne.chambagri.fr

 

Retrouvez l'ensemble des présentations des 7 thématiques développées :

- Agir collectivement pour l'agroforesterie

- Boucle vertueuse BV Douron et Lieue de Grève

- Coconstruction bâtiment porcins-  Lit Ouesterel

- Je transmets ma ferme - Pays de Pontivy

- Les vaches mangent t-elles dans notre assiette ?

- L'agriculture du Pays des Abers : portraits vidéo

- Protéines végétales pour alimentation humaine

 

Table ronde : Quelles agricultures en 2040 sur nos territoires ?

Quelle place occupera l’agriculture, ses filières agricoles et agroalimentaires en 2040 ?  Comment bâtir le territoire de demain et avec quelles actions ? Autant de questions abordées lors de la table ronde animée par Jean-Marc ESNAULT, Directeur de The Land, à laquelle participait notamment des représentants de l’INRAE, de la Région Bretagne, ou encore d’EUREDEN. Pour tous, l’agriculture est un des leviers indiscutables de développement économique, social et environnemental de la Bretagne.

A la rencontre des entreprises

Au travers de visites, les représentants des collectivités ont pu échanger en direct avec les dirigeants de coopératives et entreprises des filières animales et végétales. Des moments très appréciés par tous, et des échanges sur des sujets concrets, les réalités des marchés et les projets futurs.

 

Contact

Hervé LE GOFF - Chargé d’animation territoriale Cornouaille

06 74 09 32 13 – herve.legoff@bretagne.chambagri.fr

]]>
news-118354Fri, 23 Sep 2022 11:38:38 +0200Dispositif REAGIR : des réunions locales à destinations des partenaires des agriculteurshttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/dispositif-reagir-des-reunions-locales-a-destinations-des-partenaires-des-agriculteurs/Les cellules REAGIR visent à accompagner les exploitants en fragilité. Retour sur les premières réunions d’informations organisées en Finistère par la Chambre d’Agriculture et la MSA d’Armorique, afin informer tous les partenaires des agriculteurs. <![CDATA[

Les cellules REAGIR

Le réseau des Chambres d‘agriculture est fortement impliqué dans la mise en œuvre des différents dispositifs en faveur des agriculteurs en difficulté et sur la prévention de ces difficultés.

Depuis juin 2021, des cellules REAGIR ont été mises en place dans chaque département pour rendre encore plus visible l’accompagnement de la Chambre d’agriculture pour les agriculteurs en fragilité et la prise en compte de leur mal être, en coordination avec la MSA.

Informer les partenaires des agriculteurs : premières rencontres en Finistère

Afin de faire connaitre les dispositifs d’aides accessibles aux exploitants en difficultés, les conseillers des services entreprises de la Chambre d’Agriculture, organisent, en partenariat avec la MSA, des réunions d’information auprès des partenaires techniques et économiques des exploitations. Ces interlocuteurs sont en première ligne pour constater quand les choses vont mal ou quand des signes précurseurs peuvent évoquer des situations difficiles.

Le Finistère ouvre ces rencontres en septembre 2022.

Au total ce sont plus de 150 partenaires, des communes, centres comptables, banques, groupement, coopératives, acteurs de l’emploi, ETA etc… qui ont participé à ces rendez-vous.

 

Ces réunions sont l’occasion de présenter :

  • La cellule REAGIR départementale : son fonctionnement, ses missions
  • La cellule de prévention de la maltraitance animale
  • L’accompagnement mis en œuvre par les conseillers de la CRAB (audit, plan d’action, suivi)
  • L’accompagnement mis en œuvre par le service social de la MSA

Puis d’échanger, collectivement sur comment mieux prévenir, accompagner les exploitations en fragilité.

Chacun doit se sentir concerné.

La détection des personnes en difficultés, et leur orientation vers des conseillers à même de les accompagner est l’affaire de tous. Même si la situation apparaît compliquée, il n’est jamais trop tard. Il ne faut pas oublier que la personne humaine est la plus précieuse des richesses.

 

Retrouvez l'ensemble des coordonnées des conseillers du dispositif REAGIR

 

Contact

Laurence PLASSOT - Conseillère d'entreprise

06 73 66 64 49 - laurence.plassot@bretagne.chambagri.fr

 

    

 

 

 

]]>
news-118300Thu, 22 Sep 2022 16:34:17 +0200Des projets conduits par et avec les agriculteurs dans les territoires bretons https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-projets-conduits-par-et-avec-les-agriculteurs-dans-les-territoires-bretons/Vous voulez identifier les collectifs d’agriculteurs en mouvement sur votre territoire ? Vous souhaitez connaitre les projets d’agriculteurs et de collectivités en Bretagne ? Prenez connaissance de ce recueil d’initiatives conduites en 2021 par la Chambre d’Agriculture avec divers partenaires.<![CDATA[

Un axe stratégique fort

Les Chambres d’agriculture de Bretagne réaffirment dans leur projet stratégique 2019-2025 leur volonté :

  • d’accompagner l’agriculture dans ses transitions économiques, sociétales et climatiques
  • de créer plus de valeur dans les territoires
  • de faire dialoguer agriculture et société

Des collectifs, au plus près des territoires

Ainsi, des conseillers, animateurs accompagnent les groupes d’échanges et font émerger des groupes projets sur des thématiques innovantes et faisant échos aux dynamiques territoriales. 

Les collectivités territoriales sont aussi force de proposition et porteur de projet en lien avec les agriculteurs.

→- Le recueil d'initiatives présente l'ensemble des actions de ces collectifs.  Dans ce document, des illustrations de projets collectifs sont proposées. Ceux-ci peuvent être à l’initiative d’agriculteurs, de collectifs ou de collectivités. Téléchargez le recueil des initiatives

Pour en savoir plus et retrouver la carte de nos groupes

Contact

Manuela VOISIN - Responsable équipe territoires 35/56

06 32 42 61 96 - manuela.voisin@bretagne.chambagri.fr

 

         

              

]]>
news-118291Thu, 22 Sep 2022 16:20:58 +0200Notre blog AGRIECO vient de paraître !https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/notre-blog-agrieco-vient-de-paraitre/Le service économie-emploi de la Chambre d’Agriculture de Bretagne vous propose un nouveau blog. Retrouvez-y toute notre expertise. <![CDATA[

Le blog AGRIECO fait son apparition !

Le service économie-emploi fait évoluer sa communication et partagera désormais son expertise sur l'actualité économique et politique de l'agriculture et de l'agroalimentaire bretons sur ce blog.

Des informations fiables et sourcées

En tant qu’élus et collaborateurs des collectivités, cet espace vous permettra de disposer d’informations fiables et sourcées sur l’actualité économique agricole.

Vous y trouverez notamment des informations sur l’emploi, les productions animales et végétales, la consommation, la distribution, le commerce extérieur, les politiques publiques, etc.

Si vous avez besoin d’approfondir une question particulière liée à votre territoire, notre équipe d’économistes, basée sur tout le territoire breton, est à votre disposition.

 

Consultez-le dès à présent !

 

Contact

Delphine SCHECK - Chargée de missions économie

02 98 52 48 74 - delphine.scheck@bretagne.chambagri.fr

]]>
news-118288Thu, 22 Sep 2022 16:07:49 +0200La gestion du foncier peut-elle être différenciée en fonction des territoires ?https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-gestion-du-foncier-peut-elle-etre-differenciee-en-fonction-des-territoires/Organisé par l’association des maires du Finistère, la 9ème édition du carrefour des communes et communautés de communes aura lieu les 6 et 7 octobre 2022. La Chambre d’agriculture y anime un atelier le 7 octobre à 9h sur les enjeux de la gestion du foncier dans nos territoires. <![CDATA[

"La gestion du foncier peut-elle être différenciée en fonction des territoires ?"

tel est le titre de l’atelier animé par la Chambre d’agriculture le 7 octobre à 9h lors du Carrefour des communes du Finistère à l’ARENA à Brest.

La place stratégique d’une agriculture de proximité sur nos territoires a été mise en évidence en période de crise sanitaire. Dans le même temps, le télétravail sur les périodes de confinement a renforcé l’attractivité de la Bretagne, région où il fait bon vivre. La pression foncière se renforce sur les départements bretons.

Ainsi, les questions foncières reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène avec une interrogation centrale : la problématique foncière doit-elle être gérée de la même manière sur tous les territoires ? Ne devons-nous pas différencier les zones d’afflux de population des zones de déprise de population ?

Déroulé de l’atelier :

  • Présentation du contexte et des chiffres clés
  • Table ronde avec la participation de :
    • Mme Nadine KERSAUDY, Présidente de l’association des maires ruraux du Finistère et Maire de Cléden Cap Sizun.
    • M. Jacques EDERN, Président de Haut Léon Communauté et Maire de Sibiril.
    • M. Thomas FEREC, Maire de Briec et Vice-Président de Quimper Bretagne Occidentale.
  • Synthèse et pistes de réflexion par Mme Laurence FORTIN, Vice-Présidente du Conseil Régional de Bretagne.
  • Mot de la fin par M. Jean-Hervé CAUGANT, Président de la Chambre d’agriculture du Finistère

 

Nous vous y attendons nombreux.

 

Pour aller plus loin : Programme complet du carrefour des communes du Finistère

 

Contact

Véronique TALEB - Responsable d’équipe Territoire 22/29

06 88 23 75 47 - veronique.taleb@bretagne.chambagri.fr

 

]]>
news-118191Wed, 21 Sep 2022 14:33:01 +0200Désamiantage et solarisation des toitures agricoles, quel potentiel ?https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/desamiantage-et-solarisation-des-toitures-agricoles-quel-potentiel/Développer l’énergie renouvelable et se débarrasser du fardeau de l’amiante, deux enjeux que territoires et agriculteurs peuvent aborder conjointement. Pour y réfléchir, des chiffres de surfaces de toitures amiantées sont disponibles par EPCI. <![CDATA[

Une réflexion sur les déchets amiantés

La CRAB a réalisé en 2022 une étude de gisement des matériaux amiantés dans les élevages de bovins, porcs et volailles. Au regard des coûts de désamiantage prohibitifs, la solarisation des toitures peut permettre de mieux équilibrer certains projets.

PCAET et potentiel des toitures

Sollicitée par plusieurs collectivités, travaillant dans le cadre de leur Plan Climat Air Energie Territoriaux (PCAET), sur le potentiel de production d’électricité photovoltaïque (exemple : cadastre solaire), la Chambre d’Agriculture de Bretagne a retravaillé ses données durant l’été.

Le résultat est un potentiel de  47 millions de m² de toitures en Bretagne, majoritairement dans les élevages bovins (46 %) avec des variations importantes d’un EPCI à l’autre.

Les chiffres peuvent être transmis aux EPCI sur demande. La CRAB précisera alors les limites de son estimation car il s'agit d'une photographie de 1997 à actualiser avec d’autres données. Quant à la faisabilité des opérations de désamiantage et solarisation, une approche économique doit être réalisée au cas par cas intégrant le désamiantage, un éventuel renforcement de charpente et le raccordement au réseau.

Priorité au photovoltaïque sur toiture

Malgré ses limites, l’étude montre qu’il existe un potentiel de puissance installée en photovoltaïque de 9 400 MWc (MégaWatt crête). C’est plus de 25 fois, la puissance totale installée en Bretagne aujourd'hui (350 MWc) !

Ce chiffre vient appuyer la position de la Chambre d’agriculture sur le photovoltaïque au sol. En effet, son opposition à leur installation sur des terres support d’une activité agricole et sur des terres qui pourraient être valorisées en agriculture n’est pas contraire à la nécessaire transition énergétique tant le potentiel des toitures existantes est important. Et faire d’une pierre deux coups en retirant de l’amiante mérite d’autant plus de s’y intéresser.

 

Retrouvez notre cadre de référence régional sur le photovoltaïque.

 

Contact

Charlotte QUENARD - Chargée de mission énergie & déchets

06 30 69 51 70 - charlotte.quenard@bretagne.chambagri.fr

]]>
news-118187Wed, 21 Sep 2022 14:03:17 +0200Valoriser l’intérêt territorial de la méthanisation agricolehttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/valoriser-linteret-territorial-de-la-methanisation-agricole/La Chambre d’Agriculture de Bretagne soutient les projets de méthanisation portés par des agriculteurs et conformes à son cadre de référence, mais cela n’exclut pas de travailler avec les collectivités pour faire émerger des projets à vocation territoriale. Plusieurs initiatives vont déjà dans ce sens.<![CDATA[

Le biométhane, source de synergies sur les territoires.

L’évolution de la conjoncture énergétique offre de nouvelles opportunités pour le développement du biométhane sur les territoires. Cependant elle pèse aussi sur les nouveaux projets agricoles, majoritairement alimentés par des déjections animales et des végétaux, en renchérissant les coûts d’investissement et les charges d’exploitation. Dans ce contexte, les synergies avec le territoire prennent tout leur sens. Les biodéchets des collectivités ou des entreprises locales constituent un gisement complémentaire, susceptible d’apporter des gains de productivité aux installations agricoles tout en limitant la concurrence foncière pour la production de végétaux méthanisables. Un actionnariat ouvert aux collectivités, voire aux citoyens, peut aussi permettre de consolider le montage financier des projets tout en sécurisant les gisements de matière dans la durée. Ces synergies donnent du sens et créent du lien  pour une meilleure acceptabilité des projets.

Des initiatives concrètes en cours, à encourager

Plusieurs initiatives sont en cours pour faire émerger concrètement ces complémentarités et la Chambre d’Agriculture de Bretagne vise à les faciliter.

  • L’information et la mobilisation autour d’une étude de gisement associée à l’enquête agricole du PLUI-h sur Lannion Trégor Communauté sont ainsi prévues en fin d’année.
  • La structuration en collectif des agriculteurs impliqués dans l’étude de faisabilité menée par Morlaix Communauté à l’est de son territoire prend également forme en partenariat avec le SDE du Finistère.
  • On peut également citer l’initiative originale des agri-méthaniseurs autour de Brest en lien avec les EPCI locales et le SDE pour créer une plate-forme commune de déconditionnement et d’hygiénisation des biodéchets du territoire afin de mutualiser les investissements nécessaires à leur valorisation.
  • Enfin, la Chambre d’Agriculture, soutenue par GRDF, travaille aussi à l’émergence d’une filière locale de valorisation du CO2 issu de la méthanisation en partenariat avec les serristes du nord Finistère.

 

Retrouvez notre cadre de référence relatif au développement de la méthanisation en Bretagne

 

Contact

Hervé GORIUS - Chargé de mission méthanisation et climat

06 08 75 30 48 - herve.gorius@bretagne.chambagri.fr

]]>
news-118184Wed, 21 Sep 2022 13:43:57 +0200Situation économique et sociale de l’agriculture et de l’agroalimentaire en Bretagne – Septembre 2022 https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/situation-economique-et-sociale-de-lagriculture-et-de-lagroalimentaire-en-bretagne-septembre-202/Pour gagner du temps et vous remettre à jour rapidement sur la situation macroéconomique et politique des filières agricoles régionales, le service économie-emploi de la Chambre d’agriculture publie sa note de rentrée. <![CDATA[

 

 

Une actualité à lire et à visionner !

Le service économie-emploi met à votre disposition deux supports pour suivre l’actualité et la conjoncture des filières agricoles et agroalimentaires bretonnes en cette rentrée :

  • Une note de rentrée complète analysant chaque filière régionale (agricole et agroalimentaire), les tendances de marchés (consommation, distribution, exportation) ainsi que les dernières informations sur les politiques publiques.
  • Une vidéo retraçant l'essentiel de cette note de rentrée en moins de 10 minutes.

Les thématiques abordées

Cette édition aborde en préambule les conséquences de la sécheresse qui a sévi cet été,  tant la problématique a été prégnante dans toutes les productions.

Vous y retrouverez ensuite l’actualité des filières agricoles (lait, porc, volaille de chair, œufs, viande bovine, légumes frais, légumes destinés à la transformation, grandes cultures, alimentation animale), ainsi qu’un point spécifique sur la situation des industries agroalimentaires bretonnes et des débouchés (export, consommation, distribution).

Un point à date sur les politiques publiques, et notamment la réforme de la PAC vous est également proposé, ainsi qu’un focus sur l’enjeu de l’emploi au regard des tensions de recrutement très préoccupantes, dans l’agriculture comme dans l’agroalimentaire.

 

Contact

Delphine SCHECK – Chargée de missions

02 98 52 48 74 – delphine.scheck@bretagne.chambagri.fr

]]>
news-118170Wed, 21 Sep 2022 11:40:38 +0200Mémento sur les Signes d’Identification de la Qualité et de l’Origine (SIQO) bretonshttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/memento-sur-les-signes-didentification-de-la-qualite-et-de-lorigine-siqo-bretons/Issu d’un travail collaboratif, ce premier mémento décrypte les cahiers des charges existants, ainsi que le poids de ces signes de qualité et d’origine en Bretagne, mettant en lumière le dynamisme de notre Région dans ce domaine.<![CDATA[

 

Un observatoire pour le suivi des signes de qualité

Bien connus et identifiés des consommateurs, ces signes, tels que l’agriculture biologique, le Label Rouge, les AOC/AOP, IGP et STG, inspirent confiance. Tous répondent en effet à des cahiers des charges stricts et les produits concernés sont soumis à des contrôles rigoureux.

Pour mettre à l’honneur ces labels et assurer leur suivi d’année en année, un observatoire régional a été mis en place autour de la Chambre d’Agriculture, de l’INAO, la Région Bretagne, la DRAAF, ainsi que la FRAB, et IBB. Ce travail collectif a permis d’aboutir à une première édition d’un mémento économique régional décryptant les différentes filières concernées.

Une production dynamique et créatrice de valeur pour la Bretagne

Le travail mené révèle un leadership breton dans de nombreuses filières de productions.

En effet, la Bretagne a vu ses volumes de produits sous SIQO progresser. En 2020, la région comptait 72 produits reconnus en Label Rouge, AOC, AOP, IGP ou STG. Ces derniers ont permis de générer un chiffre d’affaires de 430 millions d’euros en un an.

La Bretagne est la première région pour les produits de la mer, et concentre 12 signes de qualité sur 33 au niveau national. Très bien positionnée sur les produits de la charcuterie également, la progression des volumes en Label Rouge a été de 15% entre 2019 et 2020. Les entreprises engagées dans l’agriculture biologique représentaient cette même année 13,7 % des entreprises agricoles de la région. La Bretagne est ainsi la première région productrice de bio en bovins laitiers, légumes et volailles.

Cependant, de nombreux défis attendent les producteurs sous SIQO dans les mois à venir : hausse sans précédent du cours des matières premières, baisse du pouvoir d’achat, anxiété liée au climat…

Si les produits sous SIQO devraient pouvoir à nouveau démontrer leur capacité de résilience du fait des garanties de qualité qu’ils offrent aux consommateurs, le travail de l’observatoire permettra de suivre leur évolution tout en valorisant l’impératif de productions locales et savoir-faire respectueux de l’environnement.

 

Le mémento SIQO : observatoire économique - Bretagne 2021 est consultable et téléchargeable gratuitement.

 

Contact

Maëlie TREDAN – Chargée de mission Economie Emploi

02 97 46 22 12 - maelie.tredan@bretagne.chambagri.fr

 

         

]]>
news-118157Wed, 21 Sep 2022 10:24:13 +0200Développez l’alimentation locale avec Bienvenue à la fermehttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/developpez-lalimentation-locale-avec-bienvenue-a-la-ferme/« Bienvenue à la ferme » développe en lien étroit avec la Chambre d’agriculture, quatre démarches collectives de commercialisation des produits. Ces accompagnements peuvent être portés par des agriculteurs en lien avec des collectivités.<![CDATA[

Le réseau « Bienvenue à la ferme »

Depuis plus de 30 ans, Bienvenue à la ferme , accompagne les producteurs fermiers dans la promotion de leurs offres en circuits courts et agritourisme. En France, le réseau regroupe 8000 fermes (280 en Bretagne) avec une grande diversité de propositions pour vivre des expériences à la ferme ou consommer local.

Accompagner les démarches collectives de commercialisation

Depuis 2022, les démarches collectives de commercialisation se structurent et s’harmonisent avec quatre propositions ouvertes à tous les producteurs et  pouvant être portées en partenariat avec des collectivités :

L’ambition en Bretagne est de pouvoir, en relation avec les collectivités,  proposer la meilleure réponse possible aux besoins des producteurs et des consommateurs. 

Plus d’informations sur la fiche ci-joint.

 

Contact

Didier Mahe - Responsable Equipe Circuits courts- Agritourisme

06 31 26 06 07 - didier.mahe@bretagne.chambagri.fr

]]>
news-117439Mon, 05 Sep 2022 16:45:05 +0200Le changement climatique et la transition énergétiquehttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-changement-climatique-et-la-transition-energetique/L’agriculture, une source de solutions ? Zoom sur les travaux et innovations en cours.<![CDATA[

A l’occasion du SPACE 2022, les Chambres d’agriculture de Bretagne ont choisi de consacrer leur plateforme "Espace pour demain" à cette thématique. Didier LUCAS, élu des Chambres d'agriculture de Bretagne, responsable de l’Espace pour demain, s'exprime sur ce sujet :

 

« S’il est une activité naturellement impactée par le réchauffement et les aléas climatiques, c’est bien l’agriculture. L’accélération du changement climatique bouscule l’activité agricole, dans sa capacité à trouver les trajectoires techniques et agronomiques pour rester en mesure de produire notre alimentation, mais aussi à faire émerger des solutions pour atténuer ses émissions de gaz à effet de serre et opérer une véritable transition énergétique. Reconnaissons-le, ce sont des chocs et des ruptures qui complexifient les trajectoires de nos exploitations et leur pilotage. Cette complexité a été aggravée par le contexte géopolitique, notamment en ce qui concerne l’autonomie ou la dépendance à l’énergie fossile et aux intrants. Les enjeux sont de taille pour notre grande région d’élevage. De nombreux agriculteurs ont déjà interrogé leur stratégie d’exploitation au regard de ces enjeux, avec l’appui de leur filière et de leur environnement de conseil, et avec de la formation.

Afin de faire partager les solutions innovantes et concrètes qui se mettent en œuvre sur le terrain, l’édition 2022 de la plateforme Espace pour Demain au SPACE a tout naturellement choisi l’angle de l’adaptation au changement climatique et la transition énergétique.

Découvrez en avant-première les premiers éléments de connaissance et de réponses sur ce sujet dans ce nouveau numéro du Mag des Chambres d’agriculture de Bretagne »

Didier Lucas, élu des Chambres d'agriculture de Bretagne, responsable de l’Espace pour demain - Extrait de l'édito du Mag n° 4

 

→ Retrouvez et télécharger le dossier spécial "Elevage et climat" extrait du Mag des agriculteurs.

]]>
Zoom sur
news-115574Tue, 12 Jul 2022 09:20:26 +0200Nos deux nouveaux webinaires en replayhttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/nos-deux-nouveaux-webinaires-en-replay/Point sur la conjoncture agricole et présentation des cadres de référence en méthanisation et photovoltaïque : 2 nouveaux webinaires proposés en ce début d’été. Si vous n’avez pas pu vous rendre disponible lors des directs, ou si vous souhaitez les revisionner, retrouvez ci-dessous les replays pour faire le point sur ces thématiques. <![CDATA[

Economie/Emploi :

Point sur la conjoncture agricole.

Que retenir de la situation économique de l'agriculture bretonne dans ce contexte difficile (crises sanitaires, économique, contexte géopolitique...)?

Energie/Climat :

Présentation des cadres de référence en méthanisation et en photovoltaïque.

Concilier la préservation des terres agricoles, la production agricole, l’activité économique des filières agricoles avec l’atteinte des objectifs ambitieux de la transition énergétique en Bretagne, tels sont les enjeux des cadres de référence méthanisation et photovoltaïque que la Chambre régionale d'agriculture de Bretagne vient d'écrire.

Vous pouvez aussi retrouver nos précédents webinaires :

Dès à présent, retrouvez les replays des dix webinaires précédents :

 

Contact

Véronique TALEB - Responsable équipe Territoires 22/29

06 88 23 75 47

 

 

 

]]>
news-115388Wed, 06 Jul 2022 17:01:01 +0200 Prenez date - mardi 20 septembre - 50 ans de la Station expérimentale horticole d’Aurayhttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/prenez-date-mardi-20-septembre-50-ans-de-la-station-experimentale-horticole-dauray/Forte de ses 50 années de recherche en maraîchage, la station d’Auray vous invite à partager son expérience sur les techniques de maraîchage d’aujourd’hui et de demain. On y présentera des thématiques qui ont marqué l’histoire de la station.<![CDATA[

 

 

 

 

 

Rendez-vous le

 

Mardi 20 septembre 2022 – de 9h à 17h

Station expérimentale d’Auray

Au programme : 4 ateliers au cœur des parcelles expérimentales :

Atelier 1 : Conditions de travail et attractivité de nos métiers, du semis à la vente 

  • Des robots et assistants pour améliorer les postures de travail au champ :
    • Etat des lieux des solutions robotiques,
    • Démonstrations avec les outils Oz et Toutilo retours d’expériences
  • Des outils au service du bien-être des maraîchers :
    • Présentation de la gamme d’outils ergonomiques Terrateck,
    • Exposition d’une gamme de vêtements techniques,
    • Importance de l’affutage des couteaux pour la réduction des TMS,
    • Solution numérique pour accompagner les producteurs de la planification jusqu’aux livraisons
  • Des accompagnements pour bien concevoir son bâtiment en maraîchage avec l’appui de la MSA des portes de Bretagne

 

Partenaires : CTIFL de Lanxade, Naïo technologies, Ilkott, CAMN, Elzeard

 

Atelier 2 : Plastiques en agriculture, gestion des déchets et alternatives

  • Des solutions pour diminuer la souillure des films en polyéthylène :
    • Les bonnes pratiques en amont des collectes,
    • Témoignage d’un collecteur,
    • Projet RAFU (Récupération Agricole des Films Usagés) et démonstration de la nouvelle souleveuse RAFU (CPA - B2MH)
  • Démarche « Fermes pilotes déchets » : comment gérer ses déchets sur l’exploitation ?
  • Quelles alternatives aux matériaux plastiques ? :
    • Plateforme avec une gamme de matériaux biodégradables,
    • Projet SOPAM pour élaborer des Solutions de Paillages biodégradables en cultures Maraichères,
    • Alternatives aux voiles et aux ficelles plastiques : Filet anti-insecte et ficelle compostables
  • Gestion de la fin de vie des films biodégradables : Projet BIOMALEG Biodégradabilité dans les sols des matériaux de la filière légumière par l’Université Bretagne Sud

 

Partenaires : Adivalor, CAMN, Hortibreiz, CPA, Texinov, TCT textilose, B2MH

 

Atelier 3 : Variétés d’aujourd’hui et de demain

  • Vitrine de plus de 50 variétés de tomates cultivées sur la station
  • Plateforme variétale potimarron, butternut, et diversification 
  • Comment réussir la conservation des potimarrons ?
  • Comment améliorer l’itinéraire technique cultural de la patate douce en AB et sécuriser sa rentabilité ?
    • Présentation des résultats d’essais Bretons par Terres d’Essais- CTIFL
    • Gamme variétale en patate douce
  • Screening de 20 variétés de jeunes pousses

 

Partenaires : Prosem, Gautier, Enza Zaden, Voltz, Volmary, Agrosemens, Terre d’Essais, CTIFL

 

Atelier 4 : L’innovation au service de la durabilité des systèmes maraîchers

  • Retour d’expériences sur l’utilisation d’un tunnel mobile depuis 5 ans
  • Economie d’eau et gestion de l’irrigation par sondes
  • Présentation des  systèmes maraîchers de plein champ innovants, quels résultats ?
    • Système avec réduction de 50 à 100 % des traitements phytosanitaires
    • Système avec 100 % de produits de biocontrôle
    • Système sans utilisation du pulvérisateur
    • Comment choisir et réussir ses couverts en maraîchage ? Présentation d’une plateforme de couverts d’été et d’automne adaptés aux abris

 

Partenaires : Hortibreiz, Netafim, Agrauxine

 

Infos pratiques :

Pour profiter pleinement des portes ouvertes, prévoyez d’y passer la journée mais possibilité de choisir 2 ateliers sur une ½ journée.

Inscrivez-vous pour bénéficier du repas gratuit (financé par nos partenaires)

 

Vous souhaitez plus de renseignements ? Contactez :

Martine COHELEACH - 06 79 70 32 84

martine.coheleach@bretagne.chambagri.fr

]]>
news-114223Thu, 09 Jun 2022 17:50:03 +0200Le nouveau mensuel digital de la CRAB vient de sortir https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-nouveau-mensuel-digital-de-la-crab-vient-de-sortir/Pour poursuivre leurs ambitions de diffusion d’informations techniques, règlementaires et institutionnelles auprès des agriculteurs bretons, les Chambres d’agriculture de Bretagne lancent un nouveau magazine digital, le MAG des agriculteurs et des agricultrices de Bretagne. Le numéro 02 vient déjà de sortir ! <![CDATA[

Des actions pluridisciplinaires

Ce magazine est conçu par nos équipes pluridisciplinaires pour informer les agriculteurs, leur apporter les dernières références techniques et assurer une veille réglementaire.

Il est aussi une source d’information unique sur les actions menées par la profession dans les territoires de Bretagne pour les transitions agroécologiques : gestion des ressources en eau, développement de l’agroforesterie et des énergies renouvelables, protection de la biodiversité,  etc

En lien avec vos territoires

En tant qu’élus ou salariés de collectivités, ce MAG peut vous permettre :

  • De trouver des informations sur les actions menées sur les territoires au travers de témoignages, de focus sur des initiatives de nos groupes de producteurs, ….
  • De connaitre l’information réalisée par la Chambre d’Agriculture sur les enjeux de transition
  • De trouver des informations réglementaires, mais aussi des expertises, données chiffrées commentées sur ces sujets et les enjeux sociétaux liés à l’agriculture

 

Le MAG digital contient de nombreux liens interactifs qui vous permettront d’aller plus loin sur les sujets qui vous intéressent dans votre territoire

 

LE MAG #01

Télécharger le Mag#01

Feuilleter le Mag#01

 

LE MAG #02

Télécharger le Mag#02

Feuilleter le Mag #02

 

CONTACT

Gabrielle JOLY - Chargée de diffusion du MAG

06 02 14 17 10 - 02 23 48 29 55 - gabrielle.joly@bretagne.chambagri.fr

 

]]>
news-114222Thu, 09 Jun 2022 17:41:11 +0200Appel a projet : promotion d’une alimentation saine et durable sur le Territoire bretonhttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projet-promotion-dune-alimentation-saine-et-durable-sur-le-territoire-breton/Un nouvel appel à projet pour la promotion d’une alimentation saine et durable est ouvert jusqu’au 27 juin 2022 sur le site de la DRAAF. <![CDATA[

 

Cet appel à projet est porté par la DRAAF, la DREETS et l’ARS.

Les Entreprises, dont les exploitations agricoles, les Coopératives, les Associations, les Collectivités territoriales ou leurs groupements (EPCI, PETR, syndicats mixtes), les Établissements publics ou privés à but non lucratif, les Gestionnaires d’espaces naturels protégés et les Chambres consulaires peuvent répondre par des projets en faveur d’une alimentation saine et durable mis en œuvre sur le territoire breton.

 

Pour toutes informations vous pouvez vous rendre sur le site de la DRAAF.

 

Ou contacter par mail :

Alexandra MARIE-MONCORGER - DRAAF Bretagne - Cheffe du Pôle Offre Alimentaire
pole-offre-alimentaire-sral.draaf-bretagne@agriculture.gouv.fr

 

CONTACT

Isabelle GORE CHAPEL - Chargée de mission territoire – équipe alimentation

02 96 28 99 40 - isabelle.gorechapel@bretagne.chambagri.fr

]]>
news-114221Thu, 09 Jun 2022 17:18:24 +0200Prenez date dès à présent ! Le 15 septembre, 5ème Journée Territoire au SPACE https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/prenez-date-des-a-present-le-15-septembre-5eme-journee-territoire-au-space/L’agriculture est un des leviers indiscutables de développement économique, social et environnemental ; saisissons-en dès à présent les évolutions possibles pour se projeter et construire l’avenir ensemble.<![CDATA[

Avez-vous imaginé ce que seront les territoires à l’horizon 2040 ? Quelle place occupera l’agriculture, ses filières agricoles et agroalimentaires ? Comment bâtir le territoire de demain et avec quelles actions ? Afin d’apporter un éclairage sur toutes ces questions, nous sommes heureux d’organiser la prochaine journée territoire, sur le thème :

Agriculture de demain, quels scénarios d’avenir ?

Enjeux et orientations pour les territoires à l’horizon 2040

Jeudi 15 septembre 2022 de 10h00 à 16h30
Au parc des expositions de Rennes - Chapiteau extérieur près de la porte C

Cette 5ème édition, organisée par la Chambre d’agriculture de Bretagne, sera l’occasion d'imaginer ce que sera l'agriculture de nos territoires à l'horizon 2040, comment la préparer et définir des actions pouvant être mises en place conjointement par les Chambres d’agriculture, les collectivités et les agriculteurs.

3 temps forts sur la journée Territoire :

Le forum d’expériences, la table ronde et les échanges avec des entreprises régionales qui offriront autant d'occasions d’échanger sur les avenirs possibles en associant et en faisant se rencontrer tous les acteurs concernés.
 

Programme

En matinée

10h00 : Accueil par les élus de la Chambre d’agriculture :

  • Laurent KERLIR, Vice Président de la Chambre de Bretagne et en charge des Politiques Agricoles et Territoires (PAT)
  • Gaëtan LE SEYEC, élu en charge des Territoires, Chambres d’agriculture de Bretagne

 

10h15 - 11h45 : Forum d’expériences autour d'actions et d’initiatives locales réalisées en partenariat avec les collectivités, afin de préparer les évolutions de l’agriculture

→ découvrez le programme et les 7 thématiques abordées sur le Forum d'expériences

11h45-13h00 : Table ronde pour se projeter sur les évolutions possibles avec différents acteurs des territoires  – Thématiques abordées :  

  • Bas carbone et évolutions climatiques,
  • Bretagne terre d’élevage ou du végétal ?
  • Demain,quels profils d’agriculteurs  ?

L’animation de la table ronde sera assurée par Jean-Marc Esnault, directeur de The Land, avec la participation d'un scientifique de l’INRAE, du Vice Président à l'agriculture - Région Bretagne, d'une élue Chambre d’agriculture de Bretagne, d'un représentant d’Eureden et d'une agricultrice du Morbihan, très engagée dans les transitions.

13h00  : déjeuner
L’après - midi

14h15 -16h30  : visite guidée du SPACE - Rencontres des acteurs des filières agricoles et un temps libre.

  • Ces visites sont l’occasion de  favoriser l'interconnaissance entre collectivités locales et filières agricoles et agroalimentaires bretonnes. Les entreprises visitées peuvent ainsi partager leurs avancées actuelles, leurs innovations et leurs projets pour le futur et les actions qu’elles mènent avec les agriculteurs, en vue de l'agriculture de demain.Les groupes seront guidés par un Chargé d’animation territoriale.

Je m'inscris à la journée territoire (gratuit)

Contact

Hervé LE GOFF - Chargé d’Animation Territoriale Cornouaille - 06 74  09 32 13 - herve.legoff@bretagne.chambagri.fr

 

 

]]>
news-114220Thu, 09 Jun 2022 17:01:42 +0200Création, reprise, transmission en agriculture : les chiffres clefs 2021https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/creation-reprise-transmission-en-agriculture-les-chiffres-clefs-2021/L’activité agricole, est un pôle économique majeur des territoires bretons. L’accompagnement de l’installation et de la transmission sont quant à eux des axes de travail majeurs de nombre de conventions de partenariat entre la Chambre d’agriculture et collectivités territoriales. Dans ce cadre nous avons le plaisir de vous dévoiler l’édition 2022 des "Chiffres clés de l'installation-transmission en agriculture". <![CDATA[

Un état des lieux complet

Dans cette édition 2022, intitulée « Création, reprise, transmission - Les chiffres-clés 2021 », vous trouverez :

  • Les données de l’installation depuis le Point Accueil Installation où s’expriment les "envies d’agriculture", jusqu’aux premiers indicateurs de réussite et de pérennité des projets
  • Les données de la transmission et du renouvellement des générations

 

Nombre d’installations, évolution, profil des jeunes installés, caractéristiques des exploitations … sont autant d’éléments présentés.

 

Retrouvez l'ensemble des chiffres dans le guide "Création- Reprise - Transmission en agriculture : Les chiffres-clés 2021"

 

Vous pouvez aussi consulter la page Facebook "Trouver sa ferme en Bretagne avec le RDI" dédiée à la transmission des exploitations agricoles en Bretagne : offres de reprise d’exploitation ou d’association et autres informations pour vous accompagner dans vos projets.

 

Contact

Marie-Isabelle LE BARS - Coordinatrice régionale Installation

06 31 36 11 86 - marie-isabelle.lebars@bretagne.chambagri.fr

]]>
news-114218Thu, 09 Jun 2022 16:31:18 +0200ABC Analyse & Perspectives édition 2022 : bilan économique des filières 2021https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/abc-analyse-perspectives-edition-2022-bilan-economique-des-filieres-2021/L’ABC Analyse & Perspectives, publié chaque année par les Chambres d’agriculture de Bretagne, présente : - une photographie économique de 2021 dans toutes les grandes filières agricoles et agroalimentaires bretonnes - des éléments clés de perspectives pour l'avenir <![CDATA[

Synthétique et complet, ce document a pour ambition de permettre au lecteur de bien comprendre les filières agricoles bretonnes, secteurs clés de l’économie régionale.

Contexte COVID et conflit Russo-Ukrainien

Cette édition 2022 permet de tirer un bilan des effets de la reprise post-covid et des impacts de la hausse du coût des charges sur les différentes filières agricoles et agroalimentaires bretonnes.

Elle permet également de s’interroger sur ses effets à plus long terme du conflit Russo-Ukrainien tout en n’occultant pas les autres enjeux qui continueront de dessiner le visage de l’agriculture de demain.

Autres enjeux

Ainsi, l’ABC traite également des sujets suivants :

  • Contexte politique
  • Commerce extérieur
  • Premières données du recensement agricole 2020
  • Secteur des énergies renouvelables
  • Productions sous signe officiel de qualité

 

La brochure ABC Agriculture et Agroalimentaire de Bretagne en Clair - Analyse & perspectives 2022 est consultable et téléchargeable gratuitement.

 

« Analyse & perspectives » s'inscrit dans la « Collection ABC Agriculture et Agroalimentaire de Bretagne en Clair ».

Il est complémentaire de la plaquette « ABC Les Chiffres » téléchargeable gratuitement.

 

 

CONTACT

Olivier CARVIN - Chargé d’études économie - emploi

07 88 05 38 67 - olivier.carvin@bretagne.chambagri.fr

 

Ces travaux bénéficient de l’appui financier de la Région Bretagne et du Casdar PRDA.

 

]]>
news-114151Wed, 08 Jun 2022 18:07:11 +0200Deux nouveaux webinaires à destination des élus et collaborateurs des collectivitéshttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/deux-nouveaux-webinaires-a-destination-des-elus-et-collaborateurs-des-collectivites/Les Chambres d’agriculture de Bretagne vous proposent de nouveaux webinaires avant l’été. Ces rendez-vous sont conçus pour vous apporter de façon rapide et synthétique de l’information sur des sujets d’actualité. <![CDATA[

Pour cette 5ème édition, deux thèmes ont été retenus :

Point sur la conjoncture agricole

Que retenir de la situation économique de l'agriculture bretonne dans ce contexte difficile (crises sanitaires, économique, contexte géopolitique...)?

Présentation des cadres de référence en méthanisation et en photovoltaïque

Concilier la préservation des terres agricoles, la production agricole, l’activité économique des filières agricoles avec l’atteinte des objectifs ambitieux de la transition énergétique en Bretagne, tels sont les enjeux des cadres de référence méthanisation et photovoltaïque que la Chambre régionale d'agriculture de Bretagne vient d'écrire.

 

Nous vous donnons rendez-vous les jeudi 30 juin et mercredi 6 juillet de 11h à 12h.

Pour recevoir le lien de connexion au.x webinaire.s de votre choix, inscrivez-vous dès maintenant ici !

 

 

Dès à présent, retrouvez les replays des dix webinaires précédents :

 

Contact

Véronique TALEB - Responsable équipe Territoires 22/29

06 88 23 75 47

 

]]>
news-114082Wed, 08 Jun 2022 08:55:59 +0200Construction d’un Paiement pour Service Environnemental « Légumes » : partenariat réussi !https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/construction-dun-paiement-pour-service-environnemental-legumes-partenariat-reussi/Afin d’accompagner les transitions et rémunérer les services rendus par les agriculteurs, 3 collectivités territoriales et la Chambre d’Agriculture ont répondu à un appel à projet de l’Agence de l’eau Loire Bretagne : présentation de la démarche et des résultats. <![CDATA[

Le PSE Légumes

Ce dispositif expérimental vise à accompagner l’absence d’usage des herbicides en cultures légumières, ainsi qu’à réduire les risques d’érosion inter et intra parcellaires par l’adaptation des pratiques culturales, et le renforcement des aménagements bocagers.

Il est déployé sur sous-bassins versants tests, sur les territoires de Lannion Trégor Communauté, Morlaix Communauté et le Syndicat Mixte de l’Horn.

Un travail issu d’une collaboration entre Chambre d’Agriculture et collectivités

Fort du partenariat en place, Chambre d’Agriculture et collectivités ont unis leur volonté et expertise afin de co-construire ce PSE, rare outil adapté aux spécificités légumières de ces territoires. Ce travail engagé depuis 2020, a permis d’aboutir en 2022 à l’engagement de 51 exploitations.

Retrouvez ci-après l’interview d’Eric LE CREURER, président président du bassin versant du Jaudy Guindy Bizien et conseiller délégué à l'économie agricole et l'agro-écologie à Lannion-Trégor Communauté.

Une mobilisation des producteurs

Les producteurs des sous bassins versants concernés, ont massivement répondus présents.

Ce sont ainsi quelques

  • 1467 ha de légumes qui sont aujourd’hui engagés dans une conduite « zéro herbicides »,
  • 1717 ha sur lesquels les pratiques seront adaptées afin de réduire la création de chemins de l’eau (installation d’effaces-traces…),
  • 675 ha où des aménagements bocagers seront mis en place.

Une enveloppe budgétaire de 1 698 000 euros, de l’Agence de l’eau Loire Bretagne, est ainsi prévue sur les 5 années d’engagement dans ce dispositif. Cette somme accompagne la transition mais aussi le maintien des pratiques mises en place par les producteurs.

Le versement annuel des aides étant conditionné à la mise en œuvre effective des actions.

Et après ?

Aujourd’hui recentré sur quelques territoires, l’élargissement à la Bretagne permettrait de proposer aux producteurs légumiers, un dispositif adapté à leur spécificité, lorsque nombre de mesures sont essentiellement adaptées aux élevages. Elargissement qui bien entendu serait conditionné à la disponibilité d’une enveloppe financière conséquente.

PSE publics et PSE privés

Le présent dispositif est un dispositif sur fond public. Il est également possible de pour des acteurs privés de porter des PSE.

De plus en plus d’entreprises privées souhaitent agir pour l’environnement : pourquoi ne pas le faire localement tout en confortant les agriculteurs dans leur activité et dans leur rôle de gestionnaire des territoires bretons? Pour y répondre, ceux-ci se sont structurés en association, en 2018. Alli’Homme, a pour ambition de faciliter le maintien et le déploiement des services environnementaux dans les espaces agricoles et forestiers en Bretagne en déployant des partenariats innovants et volontaires avec les agriculteurs dans le cadre de PSE privés..

 

Interview d’Eric LE CREURER, président du bassin versant du Jaudy Guindy Bizien et conseiller délégué à l'économie agricole et l'agro-écologie à Lannion-Trégor Communauté

M Le Creurer, quelles sont les motivations qui ont conduit votre collectivité à se lancer dans l’expérimentation du dispositif PSE ?

Le principe du « Paiement pour Services Environnementaux » testé de manière expérimentale est de rémunérer les agriculteurs qui modifient leurs pratiques agricoles induisant un bénéfice environnemental substantiel et souhaitable dans l’intérêt général du territoire. C’est donc un service à la société connexe à l’acte de production de denrées alimentaires qui vise à être rémunéré, ce qui en fait une approche novatrice.

Notre territoire présente par endroits des fragilités environnementales telles que les bassins versants des petits ruisseaux côtiers et plus particulièrement celui du Lizildry (une des 4 zones « test ») avec des problématiques d’érosion et de qualité de l’eau dégradée (présence de molécules d’herbicides notamment). Cela nous préoccupe compte tenu de la fragilité naturelle du milieu et de la cohabitation de différentes activités (production d’eau potable, ostréiculture, pisciculture...).

Tester ce nouveau dispositif PSE sur ce bassin versant légumier était donc pour nous plus que pertinent : Rémunérer et reconnaitre les efforts que vont réaliser des agriculteurs qui remplacent l’utilisation d’herbicides par du désherbage mécanique plus fastidieux, et mettent en place des moyens de luttes contre l’érosion.

La construction de ce projet de PSE légumes a démarré en 2020 dans le cadre d’un appel à projet de l’Agence de l’eau, quel bilan tirez-vous de ces 2 années de travail ?

Le principe fondamental de fonctionnement du bassin versant est de travailler avec tous les acteurs locaux de manière collaborative et consensuelle pour construire ensemble les actions à mener qui seront basées sur le volontariat. La construction de ce PSE, a dans ce sens été une réussite exemplaire. C’est le résultat de 2 années de travail fructueux et d’une collaboration professionnelle intense avec la Chambre d’agriculture de Bretagne et les deux autres collectivités partenaires qui testent également ce dispositif (Morlaix Communauté et le Syndicat mixte de l’Horn). L’Agence de l’eau Loire-Bretagne est également un partenaire clé dans ce dispositif car au-delà d’accompagner les structures porteuses dans la mise en œuvre du dispositif, elle assure également l’intégralité des rémunérations aux exploitants (1,6 M€).

Cette co-construction du PSE Légumes démontre aussi la pertinence de confier aux acteurs locaux l’élaboration d’outils d’accompagnement de la transition agro-écologique. Ainsi, en fonction des problématiques, des contraintes et attentes locales, des actions adaptées et efficaces sont construites avec l’adhésion des agriculteurs. Cette méthode est la clé de la réussite.

La phase de contractualisation s’est terminée en avril dernier, une cinquantaine d’agriculteurs se sont engagés volontairement, quelles sont selon vous, les perspectives, les suites à donner à ce type de dispositif ?

Tout d’abord, il faut souligner l’adhésion massive des agriculteurs dans le dispositif PSE, au-delà de nos attentes. Sur la zone « test » du Lizildry, 85 % des surfaces en choux-fleurs engagées dans le PSE seront conduites sans herbicide à l’issue des 5 années de contractualisation (près de 500 hectares).

Ajouté à cela, un fort taux de conversion à l’agriculture biologique sur ce même territoire qui ne fait qu’illustrer la volonté des agriculteurs de s’engager dans cette transition agro-écologique pour produire de manière durable en respectant l’environnement.

L’exemple de la production de légumes bio est éloquent et constitue un vrai paradoxe : au moment même où les citoyens pointent la nécessiter de mieux protéger l’environnement, l’achat de denrées alimentaires bio, en particulier les légumes, baisse de manière significative entrainant l’effondrement du marché !

Financer les efforts réalisés par les agriculteurs pour protéger l’environnement par un meilleur prix de vente de leurs productions durables et de qualité sera difficile, surtout compte tenu de l’évolution inquiétante du contexte économique à venir pour les ménages.

Par ailleurs, les différents services que peut rendre l’agriculture à la société sont à considérer comme des missions connexes à celle de nourrir et elles sont nombreuses : Protéger la qualité de l’eau, des milieux aquatiques, la biodiversité, nos paysages, stocker du carbone, préserver l’air, le climat…

Il est primordial d’appréhender une vraie reconnaissance et valorisation de l’ensemble de ces rôles et enjeux autour de l’agriculture.

De fait, les PSE sont des outils innovants et adaptés qui permettront de développer, rémunérer et reconnaitre ces services dans l’intérêt de tous, avec des actions locales adaptées. Différents financements seront cohérents à mobiliser, qu’ils soient publics ou privés, et se justifieront par des gains en matière de qualité de notre environnement et territoire, mais aussi par une amélioration de la santé publique, une réduction des coûts induits par les pollutions. Mieux vaut dépenser pour prévenir que pour guérir.

A notre échelle locale, pouvoir étendre ce « PSE légumes » à l’ensemble de la zone légumière serait souhaitable. De manière plus générale, même si depuis 30 ans, de gros efforts et progrès ont été réalisés par la profession agricole locale, avec des résultats probants et reconnus des autres territoires français, l’accompagnement financier de cette transition agro-écologique doit être à la hauteur de nos enjeux et ambitions. Nous devrons solliciter et mettre en œuvre plusieurs leviers tels que : les MAEC, les aides financières aux investissements, l’accompagnement de groupes pour développer des initiatives collectives…

Une agriculture durable est une agriculture qui produit en préservant les ressources, qui permet aux agriculteurs de vivre et de s’épanouir de leur métier en adéquation avec la société.

 

Contacts

Anthony BRULE - Responsable de l’équipe légumes et cultures spécialisées

02 98 69 17 46 - anthony.brule@bretagne.chambagri.fr

Dominique LOUBERE - Cheffe du service environnement

dominique.loubere@bretagne.chambagri.fr

 

Photo : élus de Morlaix Communauté, du Syndicat Mixte de l’Horn, de Lannion Trégor Communauté et de la Chambre d’Agriculture sur l’exploitation de l’un des producteurs engagés.

 

]]>