typo3conf/ext/e_magineurs/res/opus/ressources/images/interface/opus.png Flux RSS des actualités2962390fr_FRChambre d'agricultureTue, 21 May 2024 20:00:21 +0200Tue, 21 May 2024 20:00:21 +0200TYPO3 EXT:newsnews-141968Tue, 21 May 2024 14:35:12 +0200Egalim : partage d’expérience à la Noë Blanchehttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/egalim-partage-dexperience-a-la-noe-blanche/Dans le cadre de notre accompagnement auprès des communes de Bretagne Porte de Loire Communauté, visite d’une cantine ayant atteint les objectifs Egalim. 

Une journée sous le signe de l’échange

Depuis 2022, la Chambre d’Agriculture, travaille avec Bretagne Porte de Loire Communauté afin de favoriser l’approvisionnement localau sein de la restauration collective, et de contribuer à l’atteinte des objectifs de la loi EGALIM.

Dans ce cadre, le 17 avril dernier, les élus, gestionnaires de cantine et DGS des 20 communes du territoire étaient conviés à une rencontre sur la commune de la Noë Blanche, ayant atteint les objectifs de la loi EGALIM.

Un peu d’histoire

Sur la commune, tout est parti d’une lettre adressée au maire de la commune, par les enfants de l’école primaire lui en indiquant leur souhait de manger mieux, d’arrêter de jeter à la poubelle le contenu de leur assiette. Après avoir rencontré les écoliers, l’équipe municipale fait le choix de s’emparer du sujet.

Les réflexions ont amené les élus à imaginer différentes possibilités, dont la valorisation d’un bâtiment municipal afin de cuisiner sur place, et l’arrêt de la délégation de service public pour la fabrication des repas. Les élus ont eu recours à un prestataire afin de mener une étude de faisabilité. Face au seuil de rentabilité de 120 repas jour établit par celui-ci, la commune, ne comptant que 60 enfants scolarisés, s’est rapprochée des communes voisines et a été rejointe par Saint-Anne sur Vilaine.

Témoignage et échanges

Guillaume Catreux, cuisinier, natif de la commune, embauché à temps plein, fabrique aujourd’hui 120 repas par jour à partir de denrées alimentaires 100% locales dont 82% Egalim compatibles (labels…) et 18% de produits conventionnels comme pour le lait produit sur la commune ou encore le porc produit à Bain de Bretagne. Celui-ci œuvre au sein d’une cuisine équipée, ayant bénéficié de 100 000 € d’investissements (four, sauteuse, frigos…). Comme il a pu en témoigner, lors de la visite, il ne se « lève pas le matin pour réchauffer des légumes en boîtes, des cordons bleus ou cuire des frites surgelées.».

Comme en témoigne également le maire de la commune, « nous faisons davantage que ce que Loi Egalim* exige, sans que cela ne nous coûte plus en moyenne » (*au moins 50% de produits durables et de qualité dont au moins 20% de produits bio). Le coût d’achat des denrées alimentaires – compatible avec la Loi Egalim - est en moyenne de 3 euros par enfant et par jour. Le coût prévisionnel total de fabrication des repas (toutes charges incluses) est estimé à 7 euros. Dans l’attente du bilan de l’année scolaire 2023/2024, le coût réel sera probablement situé entre 5.80 € et 6.20 €.  

Un surcout de 1 € par jour est répercuté aux familles. Cette hausse est à mettre en perspective avec le fait que les enfants, jetant une partie du contenu de leurs assiettes, compensaient par des goûters pris en charge par les parents. Lorsque qu’un des participants pose la question de ce qui a rendu possible cette initiative positive, le maire répond : « Le prix n’est pas un frein. On veut que les enfants mangent bien. C’est un choix politique qui rend possible ce fonctionnement ». Les parents associés dans le processus de conception du projet ont  majoritairement répondu qu’ils consentaient à payer un peu plus cher pour que leurs enfants soient satisfaits.

Au-delà de l’intérêt pour la santé des enfants, le maire témoigne des liens créés : lien aux producteurs, lien à la boulangerie de la commune qui revend les surplus de production pour éviter le gaspillage alimentaire (barquettes cartons recyclables), lien aux anciens puisque le repas annuel des aînés est préparé par le cuisinier de la commune,lien avec les habitants lorsque Guillaume prépare à manger pour certains évènements, etc. ».

Dans le respect des obligations faites à la restauration collective, la cuisine fonctionne uniquement avec des ustensiles sans plastique (bacs inox…). La prochaine étape est de fournir des serviettes en tissu aux enfants.

Pour les quinze participants, cette journée inspirante s’inscrit dans le programme d’actions déployé par la Chambre d’Agriculture, suite à l’enquête menée auprès des communes du territoire.

Vous souhaitez travailler à un approvisionnement en légumes locaux de votre cantine ?  N’oubliez pas de vous inscrire à notre rencontre du 11 juin prochain à Auray.

 


Contact :

Olivier GIRMA, chargé d'animation territorial - 06 33 07 82 35 - olivier.girma@remove-this.bretagne.chambagri.fr 

]]>
BretagneIlle-et-VilaineCircuit court et vente directe
news-141855Wed, 15 May 2024 16:36:19 +0200Une journée d’échange consacrée à la biodiversité à Loudéachttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/une-journee-dechange-consacree-a-la-biodiversite-a-loudeac/Le 21 mars 2024 à Loudéac, premier jour du printemps, la Chambre d’agriculture de Région Bretagne et Agrobio35 ont organisé une journée d’échange autour de la biodiversité. 30 collectifs animés par différents réseaux agricoles

Comprendre et valoriser les synergies entre biodiversité et production agricole : tel est le moteur des agriculteurs impliqués dans la trentaine de collectifs bretons animés par la Chambre d’agriculture de Bretagne et les associations Res’Agri, Agrobio35, les réseaux CIVAM et Trame, ainsi que le Syndicat de Bassin de l’Elorn. Souvent, des pratiques vertueuses et efficaces sont déjà en place dans les fermes. Ces groupes recherchent de nouvelles connaissances et se les approprient par l’expérience.

Une journée d’échange autour de la biodiversité

Construite à partir des travaux menés par les agriculteurs au sein de ces collectifs, cette journée régionale a réuni une soixantaine de personnes d’horizons différents : agriculteurs, conseillers, techniciens naturalistes et institutionnels. Elle a permis de faire connaitre les groupes fédérés autour de projets sur la biodiversité et de partager les méthodes et les outils d’accompagnement sur ce sujet.

Focus sur 2 collectifs en agriculture

En milieu agricole, la biodiversité peut en effet revêtir des thèmes et approches variés, mis à l’honneur à travers de nombreux retours d’expérience, comme notamment les 2 collectifs suivants, accompagnés par les conseillers experts de la Chambre d’Agriculture, pour lesquels vous pouvez consulter nos plaquettes synthétiques détaillant le projet, l’accompagnement du collectif, les actions mises en œuvre et témoignages….

Groupe « Agroforesterie intra-parcellaire » (Chambre d’Agriculture Bretagne, Res’Agri 56)


Groupe « Fabulous Farmers » Comprendre la biodiversité de sa ferme (Chambre d’Agriculture Bretagne)

 

Plusieurs autres groupes ont également été présentés à l’occasion de cette rencontre

  • Groupe AEP « Valoriser les végétations semi-naturelles par l’élevage » (CIVAM29 et CEDAPA)
  • Groupe DEPHY « Intérêt des plantes de services en maraichage » (Agrobio35)
  • Groupe « Cultiver des céréales bio panifiables » (Chambre d’Agriculture Bretagne, Res’Agri29)

Paroles de producteurs

La biodiversité, pour moi « c’est la compréhension des équilibres de la nature et de la façon dont l’activité agricole peut s’y insérer. On peut bénéficier des services de la nature sans la déséquilibrer. Je pense que c’est possible mais il faut encore définir les aspects techniques pour y arriver. Il est plus difficile d’aller à contre sens de la nature » - Christian Le Cœur, éleveur Résagri 29.


 « Les naturalistes m’ont ouvert les yeux sur le monde qui nous entoure. On voit les espèces présentes sur la ferme sinon on passe à côté. J’ai pris conscience de la richesse des êtres vivants sur ma ferme ! Aujourd’hui, je prends le temps de les observer. Je réfléchis à leurs impacts sur les autres espèces sauvages et sur mon verger ainsi que l’impact que j’ai dessus. Quoi qu’on en dise, la biodiversité fait du bien au moral » - Hervé Delestre, arboriculteur Agrobio35.

Pour aller plus loin


Découvrez nos actions menées en matière de biodiversité.

Découvrez la carte interactive de tous nos collectifs


Vous souhaitez entamer une réflexion ou mettre en place des actions sur votre territoire ?
Contactez-nous !


CONTACTS :

Sylvie GUIET, Conseillère protection des cultures et biodiversité - sylvie.guiet@remove-this.bretagne.chambagri.fr

Lise PONCHANT, Conseillère protection des cultures et biodiversité -  lise.ponchant@bretagne.chambagri.fr

]]>
BretagneBiodiversité
news-141844Wed, 15 May 2024 15:07:52 +02003 étapes pour inspirer la stratégie politique agricole de Bretagne Romantiquehttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/3-etapes-pour-inspirer-la-strategie-politique-agricole-de-bretagne-romantique/Un accompagnement « sur mesure » déployé auprès de Bretagne Romantique dans la définition de son Projet Alimentaire et Agricole Territorial (PAAT).Dans le cadre de la préfiguration du Projet Alimentaire et Agricole Territorial de Bretagne Romantique, la Chambre d’agriculture de Bretagne a proposé à la collectivité une prestation, visant à accompagner sa réflexion. Celle-ci comprenait un portrait agricole du territoire, l’appui à l’animation de deux réunions territoriales à destination des agriculteurs, ainsi qu’une journée de formation à destination des élus et agents. Un accompagnement mené en collaboration avec l’association Agrobio 35.

Un portrait agricole du territoire

Afin d’apporter aux élus de Bretagne Romantique une connaissance fine de l’agriculture de leur territoire, la Chambre d’Agriculture a réalisé un portrait agricole complet : chiffres des principales productions, filières longues et courtes, état des lieux des installations et transmissions suivies, chiffres clés du changement climatique ; et descriptif des dynamiques agricoles en présence (groupes, ETA, CUMA, collecteurs laitiers …).

Des réunions territoriales, sources de propositions

Deux réunions territoriales avec les agriculteurs, ont été organisées conjointement par l’EPCI, la Chambre d’agriculture et Agrobio 35.

La première visait à recueillir les avis des producteurs sur les difficultés rencontrées dans leur profession qu’ils soient en circuit long et circuits courts. La seconde a permis de travailler plus spécifiquement sur les solutions possibles que pourrait apporter la collectivité à son échelle sur 3 thématiques fortes ressorties lors de première réunion : la commercialisation en circuits courts, l’installation transmission et l’image de l’agriculture en général.

Avec 30 agriculteurs présents à la première réunion et plus de 20 à la seconde, ces deux réunions donnent des pistes de réflexion et d’action précieuses pour venir éclairer la stratégie politique agricole des élus de Bretagne Romantique.

Une formation aux élus sur les enjeux « eau » et « changement climatique »

L’objectif de cette formation était d’apporter aux élus des connaissances sur les thématiques de l’eau et du changement climatique. Deux sujets importants pour l’agriculture de Bretagne Romantique.

Après un focus de la situation des cours d’eau du territoire et une mise en perspective des chiffres par rapport au département et à la Bretagne,  les orientations politiques de la Chambre d’agriculture sur le volet « eau », ainsi que les actions individuelles et collectives déployées sur le territoire ont été présentées aux élus. La journée s’est poursuivie par une  visite d’exploitation bovine, concernée par les enjeux eau du territoire et disposant d’une unité de méthanisation.

Dix élus et agents territoriaux étaient présents à cette journée. Ils étaient accompagnés d’Eric DELALANDE élu de la Chambre d’agriculture, et de 3 collaborateurs, ainsi que d’une chargée de mission de GRDF qui a pu intervenir sur les évolutions de la méthanisation en Bretagne.

Retrouvez l’article consacré par la collectivité à cette rencontre.

Grâce à ces 3 temps forts les élus se sont appropriés davantage les réalités agricoles de leur territoire, toujours dans l’idée d’inspirer et éclairer la stratégie du PAAT qui sera révélée en septembre 2024.

Celle-ci donnera lieu à des actions concrètes dans les deux années à suivre.


Contact :

Gaëlle MINSO

Chargée d’animation territoriale - Pays de Dinan et de Saint Malo

gaelle.minso@remove-this.bretagne.chambagri.fr

06 30 99 85 50

]]>
Consommation
news-138635Mon, 06 May 2024 15:12:00 +0200S’approvisionner en légumes locaux dans les cantines ? RDV le 11 juin à Auray !https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/sapprovisionner-en-legumes-locaux-dans-les-cantines-rdv-le-11-juin-a-auray/Inscrivez-vous sans attendre à journée dédiée à l’approvisionnement en légumes locaux dans les cantines, au cœur de notre station expérimentale d’Auray.

Rendez-vous le 11 juin au cœur de notre station d’Auray !

A l’issue de l’expérimentation mise en place sur les communes du territoire, en lien avec notre station expérimentale d’Auray, nous vous convions à une journée de bilan et de partage.

Au programme :

  • En matinée
    • Présentation des résultats de l'expérimentation menée depuis 2 ans avec la cuisine de Pluvigner pour l'approvisionnement local en légumes frais : les enseignements, les clés de réussites, les outils opérationnels et recommandations pour répondre à la loi EGalim et s’approvisionner en légumes locaux.
    • Visite de la station expérimentale maraîchère de la Chambre d'agriculture. L'occasion de découvrir les essais menés pour répondre aux problématiques des maraîchers et illustrer, en situation, les questions soulevées pour un approvisionnement de la restauration collective (connaissance des besoins pour anticiper les implantations, périodes possibles de production et de récolte...).
  • L’après- midi :
    • Témoignages des différents acteurs impliqués dans l'expérimentation : producteurs et collectif de maraichers, responsable de cuisine, chargés de mission Chambre d'agriculture. Ces témoignages illustreront les conditions de réussite pour un approvisionnement local pérenne à la fois côté producteurs et coté collectivité.

Inscrivez-vous avant le 31 mai !      

Je m'inscris ici avant le 31 mai

Rendez vous de 10h00 à 16h00

Station expérimentale – Route du Bono – 56400 AURAY


Contacts :

Stéphane SOUNDRON -  Conseiller Projet Alimentaire - Tél :  06 07 68 97 72
Mail : stephane.soundron@remove-this.bretagne.chambagri.fr

Maët LE LAN - Responsable de la Station Expérimentale d'Auray - Tél: 06 47 08 39 69
Mail : maet.lelan@remove-this.bretagne.chambagri.fr

 

 

]]>
Restauration hors domicile
news-141032Thu, 18 Apr 2024 14:45:51 +0200Consultez notre étude sur la caractérisation du maraichage bretonhttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/consultez-notre-etude-sur-la-caracterisation-du-maraichage-breton/Retrouvez toutes les facettes du maraîchage breton au sein de notre étude. Sous abris, en plein champ, en bio ou conventionnel, en circuit court ou long, plus ou moins diversité, sur des surfaces plus ou moins importants : le maraichage breton est divers. Maraîchage breton, découvrez les résultats de notre étude

Cette étude, menée par la Chambre d’Agriculture a pour objectif premier d’aboutir à une typologie des productions maraîchères bretonnes, afin de mieux cerner les besoins des producteurs et d’y répondre. Elle a été complétée d’une enquête orientée vers les acteurs de l’aval du maraîchage, afin de mieux comprendre sa structuration et de poser les bases d’une future réflexion autour de l’organisation à souhaiter, en Bretagne, pour ce type de production.

Evolution du poids de l’activité de maraichage en Bretagne, profils des maraichers et maraichères bretons, pistes de structuration du maraichage dans notre région sont autant de points détaillés au sein de cette étude. 

Vous avez dit maraichage breton ?

Que met-on derrière ce terme de maraichage ? A l’évidence pas tous la même chose !

En Bretagne, les acteurs retiennent une définition plus stricte que celle retenue dans le langage courant (la production de légumes, tous types d’exploitations et de modes de commercialisation) : le maraîcher breton est un producteur désireux de pratiquer une agriculture orientée vers les circuits courts, souvent en agriculture bio, privilégiant les petites surfaces ou des faibles niveaux de surface par actif, développant une gamme variée de légumes avec plusieurs productions différentes par an sur une même parcelle, en pleine terre ou éventuellement avec des abris non chauffés, le tout représentant souvent un faible niveau de capital détenu par unité de main d’œuvre.

900 producteurs recensés

Sur la base de l’analyse des données du recensement agricole 2020, réalisée avec le sourien de la DRAAF Bretagne, complétée des données issues de du dispositif d’accompagnement à l’installation des Chambres d’agriculture de Bretagne ce sont plus de 900 producteurs qui correspondent au profil détaillé ce avant.

Faisons le lien avec vos Projet Agricoles de Territoires

N’oubliez pas, le 11 juin 2024 notre prochain rendez-vous au sein de notre station expérimentale d’Auray, dédiée au maraîchage, sur l’approvisionnement en légumes locaux dans les cantines !

Vous pouvez également retrouvez une présentation de nos savoir-faire en matière de relocalisation de l’alimentation, ainsi que des exemples de collaboration d’ores et déjà déployés en Bretagne.


Contacts :

Fabrice PIVETEAU - Responsable de l’équipe projets alimentaires & filières territoriales - fabrice.piveteau@remove-this.bretagne.chambagri.fr

Anthony BRULE - Responsable de l’équipe cultures légumières et spécialisées - anthony.brule@remove-this.bretagne.chambagri.fr

]]>
Etudes et références économiquesZoom sur
news-140555Fri, 05 Apr 2024 10:06:00 +0200Forum des circuits courts le 11 juin : un rendez-vous à relayer auprès des agriculteurs !https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/forum-des-circuits-courts-le-11-juin-un-rendez-vous-a-relayer-aupres-des-agriculteurs/Ce rendez-vous est une occasion d’apporter aux porteurs de projets et agriculteurs des solutions pratiques pour développer les circuits courts. Nous comptons sur vous pour le relayer !Le 11 juin : un forum riche et innovant !

Des solutions se développent en Bretagne pour faciliter le développement des circuits courts.

A l’occasion de cette édition « 2024 » de notre forum, les agriculteurs et porteurs de projets pourront :

  • Rencontrer 25 entreprises et start’up porteuses de ces innovations.
  • Parcourir l’espace « Autonomie eau & énergie » en atelier de transformation fermière proposé avec Bretagne Développement Innovation (BDI) et « innovation et concours produits fermiers »
  • Assister à 2 conférences « Autonomie eau & énergie » et « Innovation & concours produits fermiers »
  • Visiter 3 exploitations avec une activité de transformation/circuits courts : huile et farine, Savon, et fromage de chèvre.

 

Les entreprises présentes relèvent notamment des domaines suivants :

  • Equipement et aménagement d’atelier de transformation fermière,
  • Solution de gestion et de vente en ligne
  • Appui hygiène et suivi sanitaire des ateliers
  • Consommables et intrants spécifiques pour transformation fermières
  • Conseil en mise en place de projet et financement

 

La MSA sera également présente avec un stand dédié à la santé au travail et les accompagnements pour les fermes en circuits courts.

Cette journée s'adresse particulièrement aux agriculteurs, porteurs de projets en circuits courts et acteurs du développement alimentaire dans les territoires.

Les 12 et 13 juin, 2 webinaires seront proposés pour aller plus loin. Les thématiques de ces webinaires sont en cours de finalisation. Pour en savoir plus et s’inscrire les producteurs peuvent nous contacter.

 

Acteurs de collectivités, vous souhaitez être présents ?

Si ce rendez-vous est dédié aux agriculteurs, en tant qu’acteurs de collectivités, votre présence est possible. Merci pour cela de nous contacter !

N’oubliez pas ce même 11 juin, à Auray notre journée dédiée aux collectivités territoriales consacrée à l’approvisionnement en légumes locaux dans les cantines.

 

Modalités pratiques :

Ces rencontres sont gratuites et dédiées aux agricultrices, agriculteurs, acteurs agricoles et porteurs de projets en agriculture.  (Présence de Food truck pour le déjeuner)

Retrouvez ici l’affiche de la rencontre, à diffuser aux seins de vos mairies et collectivités.

 


Contact : Nathalie BEUVE, assistante équipe circuits courts - 02.96.79.22.25

nathalie.beuve@remove-this.bretagne.chambagri.fr

 

 

]]>
BretagneCircuit court et vente directeRestauration hors domicile
news-140501Thu, 04 Apr 2024 10:56:06 +0200Appel à projet Lait et fruits à l’école : emparez-vous du sujet ! https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projet-lait-et-fruits-a-lecole-emparez-vous-du-sujet/Vous souhaitez saisir cette opportunité ? Nous pouvons vous accompagner.  

Un appel à projet ouvert jusqu’au 30 avril

Vous souhaitez augmenter la consommation des fruits et légumes, du lait et des produits laitiers dans l’alimentation des élèves de votre collectivité ?

Le nouvel Appel à Projet de l’Etat visant à assurer la promotion du programme lait et fruits à l’école, sensibiliser à une alimentation saine et locale et améliorer la connaissance de production agricole et agroalimentaire des élèves vient d’être mis en ligne sur le site de France Agrimer.

Consulter le détail de l’appel à projet pour Aide à la publicité et aux mesures éducatives d’accompagnement des distributions – Appels à projets pour les années scolaires 2024/2025 et 2025/2026, à retrouver ici

Le dépôt des candidatures est possible jusqu’au 30 avril 2024 pour des actions mises en place pour  la période du 1er aout 2024 au 31 juillet 2026.

Nos conseillers experts peuvent vous accompagner

Vous souhaitez répondre à cet appel à projet ? Vous avez besoin d’un appui ?

N’hésitez pas à nos contacter. Nos conseillers experts sont à votre écoute.

Pour en savoir plus sur nos actions et accompagnements :

 


Contact:

Isabelle GORE CHAPEL - Chargée de mission alimentation - 06 30 69 43 53  isabelle.gorechapel@remove-this.bretagne.chambagri.fr

 

]]>
BretagneRestauration hors domicile
news-139421Fri, 08 Mar 2024 11:39:14 +0100Neutralité carbone : une matinée très enrichissante au cœur de Trévarezhttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/neutralite-carbone-une-matinee-tres-enrichissante-au-coeur-de-trevarez/Plus de 80 participants, le 20 février dernier, à notre rendez-vous dédié aux objectifs bas carbone en élevages laitiers. 

 

 

Plus de 80 élus, salariés des collectivités, et partenaires de la recherche ont répondu à l’invitation de la Chambre d’Agriculture le 20 février dernier. Un temps d’information et d’échange sur les objectifs bas carbone en élevages laitiers

Partager les connaissances

Cette rencontre organisée par la Chambre d’Agriculture de Bretagne en partenariat avec l’Institut de l’Elevage et le CILOuest, avait pour objectif de réunir les principaux acteurs de la filière laitière, des institutions et collectivités pour présenter les résultats des recherches sur la réduction de l'empreinte carbone à la station expérimentale de Trévarez, les travaux des éleveurs et des territoires, et pour discuter des perspectives possibles.

Viser la neutralité climatique d'ici 2050

Le moteur principal du changement climatique actuel est le déstockage du carbone prélevé dans l’atmosphère par les organismes des océans et la végétation terrestre pendant des centaines de millions d’années. A défaut de pouvoir réduire drastiquement l’utilisation de ce carbone fossile (charbon, pétrole, gaz, déforestation), et face à l’urgence, le GIEC encourage à limiter les émissions de gaz à effet de serre issues de cycles biologiques naturels.

Cela concerne par exemple les processus de fermentation liés au stockage des déjections ou à la rumination. Ainsi, pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, l’objectif fixé dans la Stratégie Nationale Bas Carbone pour le secteur agricole est de réduire ses émissions de 46% par rapport à 2015.

 

Trévarez : laboratoire d’expérimentation

Pour atteindre cet objectif, l'élevage bovin semble être la cible de tous les espoirs, mais les méthodes de calcul des bilans carbone sont régulièrement revues au regard des résultats des études scientifiques, alors quels sont les enjeux et perspectives réelles ?

 

Les études menées pendant 5 ans à Trévarez ont permis de réduire de 15% les émissions de gaz à effet de serre sur le troupeau conventionnel. Les voies de réduction concernent l’alimentation, la fertilisation et les effectifs animaux, mais aussi le bocage et les rotations. En effet, outre la plantation de haies, il est également possible d’augmenter le stockage de carbone en améliorant les rotations des cultures avec des prairies temporaires.

D’autres essais ont été menés ou sont en cours, par exemple sur l’utilisation d’additifs alimentaires et sur l’effet albédo des prairies, et la production de bois énergie serait également à prendre en compte. En intégrant l’ensemble des bénéfices environnementaux, les résultats des élevages bovins sont probablement bien meilleurs que ceux obtenus avec la méthode de calcul actuelle.

 

Vous pouvez suivre l’actualité de la station en vous abonnant à sa page facebook.

 

Des éleveurs engagés

Sur cette question du changement climatique, les éleveurs bovins bretons ont eux aussi anticipé depuis plusieurs années, en participant à des groupes de discussions et projets de recherche, et ils sont toujours plus nombreux à y réfléchir, encouragés par les laiteries, interprofessions et collectivités. Même s’il existe une corrélation de plus en plus forte entre résultats économiques et environnementaux, l’évolution de leur système dépend pour beaucoup du parcellaire accessible aux animaux. Evidemment, le prix des produits, le temps de travail et le financement des infrastructures sont également des éléments déterminants.

 

Retrouvez les supports présentés lors de cette matinée, ainsi que la présentation réalisée auprès des éleveurs dans le cadre de l’après-midi dédiée à ce public, le 20 février dernier.

Vous accompagner dans le cadre des PCAET

Cette matinée a également été l’occasion de montrer comment, sur la base des expérimentations menées à Trévarez, la Chambre d’agriculture peut accompagner « à la carte » les collectivités dans le cadre de leurs PCAET.  

Depuis 2017, nous travaillons avec une trentaine d’EPCI sur ces sujets : du diagnostic, au plan d’actions et à la mise en œuvre sur le terrain (actions techniques, actions de sensibilisation, de communication, mise en œuvre de groupes, …). Les points essentiels pour aboutir : une concertation large avec le monde agricole, une meilleure compréhension des enjeux réciproques et donc une appropriation des leviers à activer. A titre d’exemple sur Oust à Brocéliande, l’engagement d’une centaine d’agriculteurs permettra à minima une baisse de 4.8% des GES sur 2 ans.

 

Retrouvez la présentation de nos accompagnements en matière de transition climatique et exemples de réalisations auprès des collectivités bretonnes, ainsi que nos accompagnements auprès des éleveurs bretons.

Contact :

Benoit PORTIER - Responsable de l’équipe « herbivores ouest »

benoit.portier@remove-this.bretagne.chambagri.fr

 

]]>
Climat et qualité de l'air
news-139221Mon, 04 Mar 2024 14:08:33 +0100Conjoncture agricole : nos outils pour y voir clair !https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/conjoncture-agricole-nos-outils-pour-y-voir-clair/Mieux comprendre et décrypter l’actualité agricole et agroalimentaire ? Découvrez nos publications et notre Blog «Agri Eco ».Vous souhaitez mieux comprendre la conjoncture des principales filières agricoles bretonnes, les actualités concernant le secteur des industries agroalimentaires, les exportations et enfin la distribution et la consommation ? Nos publications vous accompagnent !

Actualités des filières : une note pour y voir clair

Dans la plupart des filières, des volumes en déclin en Bretagne

Lors du dernier trimestre 2023, la production agricole et agroalimentaire bretonne a été marquée par un recul des volumes produits pour une grande partie des filières. C’est particulièrement le cas dans les filières animales, marquées par une baisse des cheptels, que ce soit pour des raisons structurelles ou conjoncturelles (l’impact de l’épidémie de grippe aviaire). En conséquence, des abatteurs commencent à restructurer leurs outils, en particulier dans la filière porc.

Les surfaces augmentent pour les légumes destinés à la transformation, tandis qu’elles sont baisse pour les légumes frais. La production de chou-fleur a particulièrement fait les frais des mauvaises conditions climatiques de cet hiver (pluie, tempête, fortes amplitudes de températures).

Des conséquences sur l’agroalimentaire breton

La conjoncture a pesé sur les industries agroalimentaires bretonnes, qui ont fait face à des hausses de coûts et à des difficultés d’approvisionnement. En réaction à la baisse des volumes, des abatteurs commencent à restructurer leurs outils, en particulier dans la filière porc.

Cette baisse d’activité a aussi des conséquences sur l’emploi dans l’agroalimentaire. L’emploi salarié ainsi que l’emploi intérimaire tendent à reculer pour la première fois en 2023 après plusieurs années de hausses.

Des prix toujours élevés

Malgré une inflation des prix alimentaires à son plus haut niveau (20 % sur deux ans), la demande reste dynamique pour certains produits, notamment les œufs de consommation, protéine animale la moins chère. Pour d’autres produits, la demande intérieure est en recul (viande bovine, produits laitiers, etc.), mais une offre insuffisante permet de maintenir les prix à la production à un niveau relativement élevé. Seules les cotations porcs sont en chute libre depuis août 2023, dû à une baisse importante de la demande, que ça soit en France ou à l’international.

Parcourez l’intégralité de la note réalisée à l’occasion du Salon de l’Agriculture

Notre blog AgriEco : l’actu économique de l’agriculture bretonne

Pour tout connaître de l’actualité économique des filières agricoles et de l’agroalimentaire breton, rendez-vous sur le blog AgriEco.

Cet espace permet de disposer d’informations fiables et sourcées sur l’actualité économique et politique de l’agriculture et de l’agroalimentaire bretons. L’information y est claire, concise et régulièrement mise à jour pour être au plus près de l’actualité. Ainsi, chaque semaine de nouveaux articles sont publiés. Tous nos sujets d’expertise sont présents : emploi, productions animales et végétales, consommation, distribution, commerce extérieur, politiques publiques, etc.

Vous pouvez par exemple y retrouver les Cartes de l’Agroalimentaire breton, réalisées avec Bretagne Développement Innovation. Ces cartes présentent l’ensemble des acteurs de l’agroalimentaire breton, par secteurs.


Contact :

Nathalie LE DREZEN - Chargée de missions Economie-Emploi - nathalie.ledrezen@remove-this.bretagne.chambagri.fr

]]>
Etudes et références économiques
news-139107Thu, 29 Feb 2024 11:10:55 +0100Retour sur notre Webinaire consacré à la logistique alimentaire de proximité https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/retour-sur-notre-webinaire-consacre-a-la-logistique-alimentaire-de-proximite/La logistique alimentaire de proximité, question d'actualité pour tous les territoires qui s'intéressent au développement de l'approvisionnement local !Pour la Chambre d'Agriculture de Bretagne, partenaire des producteurs et des collectivités bretonnes, le développement des produits locaux est un objectif majeur. Afin d'aller plus loin sur cette thématique, un webinaire vous était proposé ce 13 février 2024 dernier, afin de partager nos expériences.

Que retenir de ce webinaire ?

Après une introduction de Laurent KERLIR (Président CAB Morbihan) rappelant l’engagement de la Chambre d’Agriculture dans le développement des produits locaux, Sophie DE VERDELHAN et Sophie ESTOVE GABOLDE, respectivement conseillère circuits courts en Bretagne et cheffe du service circuits-courts des Pyrénées Orientale, ont partagé les principales conclusions des travaux du réseau des Chambres.

Tout d’abord, la logistique ce n’est pas que des camions bien remplis et des plateformes de stockages, ce qu’on appelle la gestion des flux. C’est aussi un bon pilotage de l’information (commandes, bon de livraison, factures) et des flux financiers. Notons que la stratégie logistique prend vraiment sens quand elle est adossée à une stratégie commerciale.

Il est important d’avoir une connaissance fine des solutions déjà en place, notamment pour mieux cerner les lacunes potentielles du territoire et repérer les échelles pertinentes pour les acteurs économiques. Le défi reste souvent de faire coïncider les besoins des producteurs avec ceux de la restauration collective.

Enfin, l’analyse de plusieurs exemples de plateformes logistiques en France a permis de mettre en lumière les étapes clés et des indicateurs à suivre pour la création et le développement de plateformes.  Il n’existe cependant pas de modèle clé en main, d’où l’importance de connaitre et s’adapter au contexte du territoire. Par ailleurs, la connaissance des besoins de la restauration collective reste primordiale dans la structuration de l’offre. A ce titre, les collectivités ont un rôle déterminant dans la phase d’étude de marché préalable, ainsi que dans la mobilisation de l’acte d’achat local.  

Dans les exemples présentés, la gouvernance des outils est composée de producteurs, de collectivité et des Chambre d’Agriculture, très souvent impliquées en appui ressources humaines pour le développement et pilotage de l’outil. Nous noterons que si la fonction est d’ordre économique, la structure mise en place rempli aussi une mission d’ordre public. Aussi, au regard d’indicateurs de développement (progression de chiffre d’affaire, marge, politique de prix, etc.) il est important de rappeler que l’ambition est avant tout de trouver le juste équilibre entre l’efficience et l’intérêt collectif.

L’intégralité du webinaire est accessible sur notre chaine Youtube

cliquez ici : https://youtu.be/AYX0TqvUEEE

Des territoires au rendez-vous

Avec la présence de 37 représentants de collectivités et une représentation de la plupart des territoires bretons, ce webinaire était le marqueur de fortes attentes en matière de logistique alimentaire de proximité pour améliorer l’approvisionnement local.

Après ce retour d’expérience de plusieurs départements français, place aux perspectives bretonnes. Dans un esprit de structuration, la Chambre d’Agriculture viendra se porter en consolidation des initiatives là où elles existent déjà, ou bien, se portera en fédérateur pour animer des échanges inter-EPCI sur la thématique.

Poursuivons les échanges

Des actions de terrain continuent d’être mises en place. La logistique alimentaire de proximité et plus largement l’approvisionnement local restant des sujets complexes, il est important de continuer d’évoluer au niveau du « terrain ».

A ce titre, vous pouvez d’ores et déjà noter 2 prochains rendez-vous :

  • Le 29 mai : Forum costarmoricain des produits locaux pour les professionnels de la restauration. Il se déroulera Ploufragan dans les locaux de la CMA des Côtes d’Armor.
  • Le 11 juin : Retour sur l’expérimentation sur l’approvisionnement en légumes mené sur la Commune de Pluvigner. La rencontre se tiendra au cœur de la station d’Auray.

En savoir plus


Contacts :

Nos Chargés de mission alimentation

Perrine DESAINT - 06 73 65 54 38 - perrine.desaint@remove-this.bretagne.chambagri.fr

Julien LIGNEAU - 06 30 15 18 16 - julien.ligneau@remove-this.bretagne.chambagri.fr

]]>
Restauration hors domicile
news-138513Wed, 14 Feb 2024 13:24:13 +0100Découvrez le nouveau SDREAhttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/decouvrez-le-nouveau-sdrea/Le nouveau Schéma Directeur Régional des Exploitations Agricoles (SDREA) est entré en vigueur le 1er janvier 2024.Le SDREA pour Schéma Directeur Régional des Exploitations Agricoles fixe les priorités d’attribution des autorisations d’exploiter nécessaires à la mise en valeur des terres agricoles en cas de concurrence sur le foncier. Sa nouvelle édition vient d’entrer en vigueur en ce début 2024.

LE SDREA : Outil de régulation du foncier

Le SDREA sert à arbitrer entre plusieurs candidats qui demandent une autorisation préalable d’exploiter de parcelles agricoles.

Une publicité foncière est réalisée sur le site internet des services départementaux de l’État et en mairie(s). Elle fixe une date limite de dépôt pour les dossiers en concurrence qui peut courir jusqu’à deux mois après la date de mise en publicité.

Le dépôt et l’instruction des demandes d’autorisation préalable d’exploiter se fait en DDTM.

La commission départementale d’orientation de l’agriculture (CDOA) est consultée pour les cas susceptibles de donner lieu à un refus.

A noter également que toutes les opérations SAFER sont soumises au champ d’application du contrôle des structures et donc des priorités affichés dans le SDREA.

Des documents synthétiques pour y voir plus clair

Consultez les documents édités par la Préfecture de Bretagne

Lors de la révision du SDREA qui datait de 2018, les élus la Chambre d’agriculture de Bretagne ont défendu le maintien d’un contrôle des structures fort, avec un seuil de contrôle bas, ayant pour objectifs le maintien de l’élevage et la priorité à l’installation tout en facilitant les transmissions grâce à la restructuration du foncier et à la consolidation des exploitations.

Contact :

Valérie DANIELOU - Chargée de missions aménagement et foncier

Tél : 06 79 07 06 66

valerie.danielou@remove-this.bretagne.chambagri.fr

 

 

]]>
Foncier et urbanisme
news-138499Wed, 14 Feb 2024 11:58:09 +010050 projets photovoltaïques à la loupehttps://bretagne.chambres-agriculture.fr/agritheque/detail-publication/actualites/50-projets-photovoltaiques-a-la-loupe/Notre équipe photovoltaïque a mené plus de 220 études de dimensionnement de projets photovoltaïques. Enquête sur 50 de ces sites.EnergieZoom surnews-138241Thu, 08 Feb 2024 14:41:14 +0100Le Menu Local en Pays de Lorient, des savoir-faire du champ à l’assiette !https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-menu-local-en-pays-de-lorient-des-savoir-faire-du-champ-a-lassiette/Une initiative collective pour mettre en lumière le travail des producteurs et des cuisines collectives du PAT du Pays de Lorient ! En Pays de Lorient, dans le cadre du Projet Alimentaire de Territoire (PAT), un menu local de l’entrée au dessert est proposé chaque premier jeudi du mois. Une initiative des responsables de la restauration collective, accompagnés par la Chambre d’Agriculture.

S’approvisionner au local : un challenge de tous les jours

Le local ça n’est pas qu’un jeudi par mois, les cuisines du Pays de Lorient l’ont bien compris, elles en cuisinent tout au long de la semaine. Oui mais ça n’est pas toujours facile, il faut trouver les fournisseurs locaux, les quantités, ne pas dépasser le budget, avoir du personnel disponible et qualifié et des équipements pour cuisiner des produits bruts. Alors les produits sont souvent échelonnés tout au long de la semaine dans les menus.

Le « menu local » mensuel : une occasion de fédérer les énergies

Pour se motiver collectivement, une fois par mois les cuisines centrales volontaires sur le territoire proposent un menu local de l’entrée au dessert. Un moyen de faire le point sur ses fournisseurs locaux, de référencer de nouveaux producteurs locaux pour tester des produits, et ainsi favoriser de nouveaux partenariats. Cette initiative permet aussi d’identifier les freins, et d’échanger lors des rencontres de groupe sur la manière de les lever.

Les produits locaux séduisent les papilles

A Caudan, le 1 février dernier c’était betterave ou velouté de légumes de Plouhinec en entrée, puis du poulet rôti de Languidic avec des carottes braisées de Plouhinec. Venaient ensuite du fromage de Plouay et des crèmes desserts d’Inzinzac-Lochrist. Un panorama complet de la diversité des produits du PAT pour les 800 convives de la maternelle au collège !

Un travail en amont pour Jérôme le responsable de l’établissement déjà très impliqué dans le local. C’était une première pour lui de travailler la betterave crue, sa cuisson et sa découpe devant s’inclure dans un planning de préparation de repas déjà bien chargé (préparation du velouté, cuisson et découpe des 90 Kg de carottes et d’une centaine de poulets, mise en ramequins des 800 crèmes dessert), défi relevé !

La première édition des menus locaux a eu lieu en décembre 2023, chaque mois environ 10 000 repas 100% locaux sont distribués sur cette journée. Les savoir-faire des producteurs et des cuisines sont ainsi mis en valeur, les recettes sont de saison et les convives découvrent leur territoire à travers leur assiette. En bonus, moins de gaspillage lors de ces jeudis, les papilles apprécient le local !
Lors des temps de groupe organisé par la Chambre d’Agriculture les points de blocages sont abordés et les besoins remontés pour continuer de s’améliorer et de développer l’économie locale.


Contact :

Perrine DESAINT - Chargée de missions filières alimentaires locales du Pays de Lorient – Tél : 06 73 65 54 38 – Mail : perrine.desaint@remove-this.bretagne.chambagri.fr

]]>
Restauration hors domicileAgriculteurCollectivité
news-137690Thu, 25 Jan 2024 11:28:04 +0100Les agriculteurs engagés dans la gestion des déchetshttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-agriculteurs-engages-dans-la-gestion-des-dechets/Des fermes pilotes et des interlocuteurs de la Chambre d’agriculture peuvent vous faire découvrir les initiatives et filières de gestion de leurs déchets mis en place en Bretagne.Si les bretons sont les champions de France du tri des déchets ménagers dans leurs foyers, et, ceci grâce à une sensibilisation accrue et une simplification des solutions de tri proposées par les collectivités, les agriculteurs ont pris eux aussi à bras le corps cette bonne gestion des déchets sur leurs exploitations.  Découvrez les filières, collectes et initiatives mises en place !

6 fermes pilotes sur la gestion des déchets vous ouvrent leurs portes

6 fermes Bretonnes sont membres du réseau « Ensemble trions ferme », regroupant des exploitations pilotes, pionnières en matière de gestion déchets.  Production bovine, ovine, porcine, avicole, équipe, maraichage, énergie : toutes les principales productions sont représentées.

Vous souhaitez mieux comprendre les problématiques de gestion des déchets sur les exploitations agricoles ? Ces fermes peuvent vous accueillir.

Retrouvez la carte et la présentation de ces exploitations pilotes

Intéressé(e) par une visite ?

Contactez Isabelle COEURDRAY au 06 49 23 16 09


Retrouvez également sur la chaine YouTube des Chambre d’Agriculture de Bretagne, des vidéos de présentation de ces exploitations ainsi que leurs trucs et astuces.
Des initiatives qui peuvent être relayées auprès des agriculteurs et agricultrices de vos territoires !

Aller plus loin sur le recyclage des déchets agricoles

Elus ou collaborateurs en charge de la gestion des déchets, au sein de vos collectivités,

  • Vous souhaitez identifier les déchets d’origine agricole ?
  • Vous souhaitez connaitre les filières existantes ?
  • Vous souhaitez consulter les dates de collectes en Bretagne ?

Comment trier et recycler les déchets agricoles en Bretagne

Retrouvez toutes les infos utiles sur le tri et le recyclage des déchets agricoles en Bretagne

Prenez contact avec nos correspondants déchets :

]]>
Gestion des déchets
news-137685Thu, 25 Jan 2024 10:54:21 +0100Retrouvez nous au Salon Rest’Hôtel les 11 et 12 février 2024https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/retrouvez-nous-au-salon-resthotel-les-11-et-12-fevrier-2024/Prenez date ! Nous vous donnons rendez-vous au selon Rest’Hôtel 2024, les 11 et 12 février prochain à Rennes.Un temps d’échange privilégié autour de 4 forts

Venez participer aux échanges organisés par Chambre d’Agriculture de Bretagne :

  • Un marché d’une vingtaine de producteurs qui sera l’occasion de rencontres avec les acteurs de la restauration commerciale et de la restauration collective,
  • Le lundi 12, une table ronde associant la DRAAF, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’agriculture de Bretagne pour une discussion autour des Plans Alimentaires de Territoires et de la loi EGalim,
  • Une intervention de Mr UZENAT, Sénateur et conseiller régional, sur la politique d’achat de la région Bretagne,
  • Une visite d’un grossiste qui vous permettra de mieux appréhender l’organisation de leurs achats.

Inscrivez-vous sans attendre !


Contact :

Isabelle GORE CHAPEL - Chargée de mission alimentation - 06 30 69 43 53 - isabelle.gorechapel@remove-this.bretagne.chambagri.fr

 

]]>
Restauration hors domicile
news-137636Wed, 24 Jan 2024 09:29:19 +0100Rendez-vous le 20/02 à Trévarez ! 10 ans d’expérience vers la neutralité climatiquehttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/rendez-vous-le-2002-a-trevarez-10-ans-dexperience-vers-la-neutralite-climatique/Nous vous donnons rendez-vous au cœur de notre station expérimentale laitière de Trévarez (29) pour partager les enseignements issus de nos travaux.Si l’élevage laitier breton contribue fortement à l’activité économique et au développement des territoires, il est cependant interrogé sur son empreinte environnementale et climatique. Afin d’apporter des solutions concrètes à ces enjeux, la station expérimentale laitière de Trévarez mène des travaux depuis 2013

Partager 10 ans d’expérience de recherche en élevage laitier

La station œuvre à la réduction de l’empreinte environnementale de l’élevage laitier depuis 2013, des travaux complétés depuis 2018 sur la réduction de l’empreinte carbone.

La Chambre d’Agriculture de Bretagne, associée à Idele et Cilouest, est heureuse de vous inviter à la restitution de ces travaux expérimentaux et des actions associées au sein de notre structure.  Cette rencontre, sera une réelle opportunité d’échanger entre acteurs de l’importance que revêt cette ambition bas carbone pour notre région.

Au programme du rendez-vous sur la neutralité carbone en élevage laitier :

Introduction de Jean-Hervé CAUGANT

Producteur laitier en agriculture Biologique, Président de la Chambre d’agriculture du Finistère.

La neutralité climatique en élevages laitiers Herbivores :

  • Les objectifs pour le climat : Stratégie Nationale Bas Carbone 2 - Pauline LAMBERT (Idele)
  • Les résultats des essais à la station de Trévarez : Alimentation du troupeau, élevage des génisses, fertilisation, sols et prairies, agro-foresterie - Elodie TRANVOIZ, Anne GUEZENGAR (Chambres d'agriculture), Valérie BROCARD et Pauline LAMBERT (Idele)
  • Les actions sur le terrain, dans les territoires : groupes d'éleveurs, PCAET, projets européens - Claire VETELE, Véronique TALEB (Chambres d'agriculture)

Table ronde "Et demain, quelle ambition pour l’élevage laitier, la filière et les territoires ?"

  • Glen DISSAUX – Vice-Président de Brest Métropole en charge du plan climat  
  • Olivier DAUGUET - Président du Cilouest
  • Jean-Michel LE MEUR – Président de Région Bretagne Ouest Sodiaal
  • Anne et Jean Marc LE VOURC’H – Eleveurs
  • Jean Hervé CAUGANT - Président Chambre Agriculture du Finistère

Synthèse de la matinée

Martial MARGUET – Président Idele

Conclusion de la journée

par Loig Chesnais-Girard Président de la Région Bretagne ou son représentant et Maël de Calan Président Conseil départemental du Finistère

 

Pour ceux qui le souhaitent, un déjeuner clôturera cette matinée d’échanges.

Rendez-vous de 10H à 13H

Le 20 février 2024 – Trévarez – Saint Goazec (29)

Inscrivez-vous ici sans attendre !

Une question ? Un renseignement ? Contactez Anne ESTEBANEZ 06 84 18 35 63

Pour aller plus loin sur le climat en agriculture :

]]>
Climat et qualité de l'air
news-137292Mon, 15 Jan 2024 18:51:34 +0100L’association des producteurs du Pays de Lorient fait son bilan 2023https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lassociation-des-producteurs-du-pays-de-lorient-fait-son-bilan-2023/Les membres de l’association de Producteurs du Pays de Lorient se sont réunis le 19 décembre 2023 pour un bilan de fin d’année.Créée en 2020 l’Association de Producteurs du Pays de Lorient, regroupe une quarantaine de producteurs accompagnés par la Chambre d’Agriculture de Bretagne.

Elle est à l’origine de la marque « Breizh Positive ».

Bilan de l’année 2023, et perspectives 2024

Lors de la rencontre organisée au restaurant l'Ane Esther (à Lanester) les producteurs ont dressé le bilan de l’année 2023, et ont pu se féliciter de l’augmentation des volumes de ventes de lait Breizh Positive.

Ce moment convivial a également été l’occasion d’échanger sur les ambitions 2024, autour du développement de nouvelles filières sous la marque de l'association, avec toujours l’objectif de favoriser une alimentation locale et une juste rémunération des producteurs et du bien-être, via le financement de journées de remplacement dans les fermes.

Une marinière aux couleurs de « Breizh Positive ! »

Les producteurs adhérents ont pu revêtir leurs marinières brodées à la marque, créée en partenariat avec l'entreprise textile Le Minor qui confectionne et brode à Guidel. Le local favorise le local, tout ça dans un restaurant où tout est fait maison et qui cuisine avec le lait Breizh Positive!

Pour en savoir +

Retrouvez notre article sur la marque Breizh Positive


Contacts :

Perrine DESAINT - Chargée de mission alimentaire
Tél : 06 73 65 54 38
Mail : perrine.desaint@remove-this.bretagne.chambagri.fr

]]>
Consommation
news-136997Mon, 08 Jan 2024 10:46:47 +0100Prenez date ! 13 février 2024, Webinaire « Logistique alimentaire de proximité » https://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/prenez-date-13-fevrier-2024-webinaire-logistique-alimentaire-de-proximite/Envie de mieux comprendre et cerner les enjeux de la logistique alimentaire de proximité ? Inscrivez-vous sans attendre à notre webinaire !  

La logistique alimentaire de proximité, maillon essentiel de l’approvisionnement local


La logistique alimentaire de proximité est une question d'actualité pour chacun des territoires souhaitant développer un approvisionnement local ! Pour la Chambre d'Agriculture de Bretagne, partenaires des producteurs et des collectivités bretonnes, dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs PAT, la valorisation des produits locaux est un objectif majeur.


Afin d'avancer ensemble et d'aller plus loin sur cette thématique nous vous proposons un webinaire


Le mardi 13 février à 14h00


Au programme de ce rendez-vous d’1h30 :

  • Cerner la thématique
  • Avoir des repères technico-économiques : présentation des résultats de notre projet national sur les modèles économiques des plateformes
  • Echanger sur la suite des concertations

Inscrivez vous sans attendre !

 


Contacts : Nos chargés de missions alimentation
Perrine DESAINT
Tél : 06 73 65 54 38
Mail : perrine.desaint@remove-this.bretagne.chambagri.fr

Julien LIGNEAU
Tél : 06 30 15 18 16
Mail : julien.ligneau@remove-this.bretagne.chambagri.fr

 

 

]]>
ConsommationRestauration hors domicile
news-136924Thu, 04 Jan 2024 11:55:53 +0100Ambition alimentation et filières territorialeshttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/ambition-alimentation-et-filieres-territoriales/Alimentation & filières territoriales : une ambition réaffirmée des Chambres d’Agriculture de BretagneSouveraineté alimentaire, projets alimentaires, filières locales sont régulièrement sur le devant de la scène. Pour la Chambre d’agriculture de Bretagne, ce sont des enjeux cruciaux.

Découvrez notre ambition pour l’agriculture et nos actions !

 

Retrouvez également le dossier alimentation paru dans le Mag des Agriculteurs :

Le Mag #15 - Dossier Alimentation


Contact :

Fabrice PIVETEAU
Chef du service Territoires
fabrice.piveteau@remove-this.bretagne.chambagri.fr

 

 

]]>
ConsommationZoom sur
news-136919Thu, 04 Jan 2024 11:35:40 +0100A Rennes, une campagne métropolitaine pour valoriser les agriculteurshttps://www.agriculture-collectivites.bzh/nous-connaitre/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/a-rennes-une-campagne-metropolitaine-pour-valoriser-les-agriculteurs/Dans le cadre de sa stratégie pour l’agriculture et l’alimentation, Rennes Métropole met à l’honneur 10 agriculteurs et agricultrices au travers d’une large campagne d’affichage.  

 

 

Gros plan sur les métiers de l’agriculture et les agriculteurs sur Rennes Métropole !
Une opération séduction pour valoriser les métiers de l’agriculture a été lancée au travers des 43 communes de la collectivité.

Une action issue du partenariat entre Rennes Métropole et les Chambres d’Agriculture de Bretagne

Depuis 2017, les Chambres d’Agriculture de Bretagne et Rennes Métropole sont liés par une convention de partenariat, comprenant différents axes, dont l’attractivité des métiers de l’agriculture. C’est dans ce cadre qu’est né ce projet, permettant d’articuler l’action à l’ambition autour de 3 axes :

  • Promouvoir la diversité des métiers de l’agriculture en mettant en lumière des professionnels locaux,
  • Relever le défi du renouvellement des générations agricoles sur le territoire métropolitain tout en suscitant des vocations,
  • Inciter les consommateurs à l’achat local et durable.

Donner l’envie de s’orienter vers l’agriculture

Depuis le samedi 9 décembre, le territoire de Rennes Métropole met en lumière son agriculture au travers d’une large campagne de communication autour de 10 portraits d’agriculteurs et d’agricultrices du territoire. Tous se sont prêtés au jeu d'une séance photo pour « donner l'envie de s'orienter ou de se reconvertir vers des métiers de l'agriculture ».  Un enjeu de taille lorsque l’on sait que sur Rennes Métropole 41% des agriculteurs et agricultrices partiront à la retraite dans 10 ans, et qu’aujourd’hui on ne compte qu’une installation pour trois départs.

Loin d’être exhaustifs, dans une Métropole qui compte 719 agriculteurs, ces portraits participent à ces efforts multiples en faveur de l’attractivité des métiers de l’agriculture !

Portraits d’une agriculture plurielle au travers des communes de la Métropole

Signés Emmanuel PAIN, portraitiste professionnel, ces clichés illustrent une agriculture plurielle tant dans ses systèmes que ses productions, mais aussi une diversité de profils professionnels : des femmes, des hommes, issus ou non du milieu agricole, des salariés, des chefs d’exploitation, travaillant seuls ou associés, en agriculture conventionnelle, sous label, ou biologique, producteurs d’énergie…

Cette campagne lancée en décembre s’étalera durant l’année 2024 :

  • Au travers des communes de la métropole, au sein des réseaux d’affichage
  • En gare de Rennes
  • Au sein du stade de Rennes
  • Sur la façade du siège de Rennes Métropole

Loïc GUINES, Président de la Chambre d’Agriculture d’Ille et Vilaine, Frédéric SIMMONEAUX, élu référent de la Chambre d’Agriculture pour le territoire de Rennes Métropole et Yannick NEDESAN, élu de Rennes Métropole, chargé de l'Agriculture et alimentation, devant le siège de Rennes Métropole, au couleur de l’agriculture.

 Emmanuel PAIN photographe / Rennes Métropole / Campagne 10 portraits

Retrouvez ces portraits sur le site de

Rennes Métropole valorise les métiers agricoles à travers une campagne de communication - Communiqués de presse - Service de presse Rennes, Ville et Métropole


Contact :
Christophe SARTIN

Chargé d’animation territoriale - Territoire du Pays de Rennes
christophe.sartin@remove-this.bretagne.chambagri.fr

 

]]>
Agriculture locale