Vous êtes ici : Accueil > Nous connaître > Actualités > Toutes les actualités > Le lin textile reprend ses marques en Nord Finistère

Le lin textile reprend ses marques en Nord Finistère

Flux RSSImprimer la page

Focus sur le réseau de parcelles mis en place par la Chambre d’Agriculture en lien avec les deux opérateurs lin locaux et quatre collectivités territoriales du Nord Finistère.

Le lin textile, ancien marqueur du paysage et de l’économie du nord Finistère, se redéveloppe depuis 3 ans sous l’impulsion d’opérateurs locaux, Teillage de Bretagne et Bretagne lin.

En 2024, La Chambre d’Agriculture et les collectivités « bassins-versants » du Nord Finistère ont souhaité accompagner cette dynamique, via la mise en place d’un réseau de parcelles permettant d’acquérir des références locales et d’accompagner une conduite raisonnée de la culture.

Un réseau de 14 parcelles de lin

Réparties sur les territoires des quatre collectivités partenaires : An Dour régie de l’eau de Morlaix Communauté, le Syndicat Mixte de l’Horn, la Communauté Lesneven Côtes des Légendes et le Syndicat de bassin de l’Elorn ; les 14 parcelles composant le réseau ont été sélectionnées en partenariat avec les acteurs de la filière lin locale, Teillage de Bretagne et Bretagne lin.

Ces parcelles, en agriculture biologique et conventionnelle, ont été suivies de manière hebdomadaire par les conseillers de la Chambre d’Agriculture. Ces observations ont donné lieu à la diffusion de bulletin d’information, adressés aux producteurs engagés auprès de Bretagne lin et Teillage de Bretagne, ainsi qu’à l’ensemble des techniciens et prescripteurs du Nord Finistère.

Les partenaires, élus et techniciens, lors de la conférence de presse organisée le 25 juin à Saint Vougay, pour mettre en lumière ce réseau et ses objectifs.

Des références locales, pour un pilotage raisonné de la culture du lin

Les objectifs du réseau sont triples :
  • Suivre le développement du lin textile (stade etc…),
  • Permettre un pilotage affiné de la protection de la culture, par un suivi des maladies et ravageurs au sein des parcelles du réseau,
  • Etablir des références en matière de fertilisation, au travers d’un suivi des teneurs en azote dans le sol, sur 6 parcelles présentant des précédents « riches » ou « pauvres » en azote.
12 bulletins adressés à quelque 300 destinataires :

Après un bulletin initial, édité en mars, visant à présenter le réseau, les parutions hebdomadaires ont pris effet après les 1er semis, fin avril, et se sont poursuivis jusqu’à cette fin juin à l’occasion de la pleine floraison.

Chiffres clés 2024

  • 2000 ha de lin implantés par les liniculteurs engagés auprès de Bretagne lin et Teillage de Bretagne, majoritairement sur le nord Finistère.
  • 200 agriculteurs et 100 techniciens ou prescripteurs destinataires du bulletin lin « Nord 29 »
Un suivi qui va se poursuivre jusqu’au teillage

La période estivale qui s’engage va maintenant être synonyme d’arrachage du lin, avant le stade clé du rouissage et de la récolte. Les lins seront ensuite teillés au début de l’année 2025, l’occasion de recueillir les dernières informations en matière de rendement et de qualité de la fibre.

Perspectives du réseau lin en Bretagne

Les représentants des quatre collectivités partenaires, porteuses des programmes de reconquête de la qualité des eaux sur le Nord Finistère, ont pu témoigner de leur souhait d’accompagner le redéploiement de la culture de lin textile, pilotée de manière raisonnée, permettant une à la fois une diversification des rotations sur les territoires mais aussi une dynamisation de l’économie locale.

Bretagne lin et Teillage de Bretagne, souhaitent poursuivre l’élargissement de leurs surfaces, pour la prochaine campagne 2025. Ils sont aussi l’un et l’autre engagés dans la construction d’unité de teillage locale, l’une à Commana, l’autre à Lampaul Guimiliau, l’occasion de finaliser de bout en bout la filière lin sur le Nord du département.

Le réseau déployé en 2024, a été pour eux, un outil utile, qu’ils espèrent voir perdurer en 2025, et peut être s’étendre, notamment dans les Côtes d’Armor. Un sujet qui sera l’ordre du jour de la réunion de bilan entre les tous les partenaires à l’automne.

 


Contacts :

Gaëlle GUIOCHEAU

Chargée d’animation territoriale – Territoire de Morlaix/Saint Pol de Léon

gaelle.guiocheau@remove-this.bretagne.chambagri.fr

06 32 51 55 85

 

Cécile GOUPILLE

Conseillère grandes cultures, coordinatrice du réseau

cecile.goupille@remove-this.bretagne.chambagri.fr

06 73 66 57 202

 

Actualités