Vous êtes ici : Accueil > Nous connaître > Territoires en action > Alimentation restauration > Initiative à Plougastel Daoulas (29)

Initiative à Plougastel Daoulas (29)

Flux RSSImprimer la page

IGP Fraise Plougastel (29)

Malgré sa notoriété, la Fraise de Plougastel n’est pas protégée et son nom fait l’objet d’usurpation. A l’initiative de quelques producteurs, une démarche de demande de reconnaissance en IGP a été initiée et le dossier de demande officiellement déposé.

 

 

 

L’association « Fraise de Plougastel » a déposé officiellement la demande de reconnaissance en IGP (identification géographie protégée) pour la Fraise de Plougastel, le 8 juillet dernier auprès des services de l’INAO.

Pendant 5 ans, l’association a travaillé en lien avec la délégation régionale de l’INAO sur le projet de demande de reconnaissance en IGP.  Ce dépôt représente, l’aboutissement d’une démarche collective, portée par la motivation des producteurs et accompagnée par la Chambre d’agriculture avec le soutien des collectivités locales et des partenaires privés.

Un dossier solidement argumenté pour accompagner la demande

A travers le dossier de demande, l’association a démontré que la Fraise de Plougastel répond à tous les critères de l'IGP "qui identifie un produit dont la qualité, la réputation ou autres caractéristiques sont liées à son origine géographique". Les différentes études ont montré que la qualité de la Fraise de Plougastel résulte d’une combinaison singulière liée à son climat, à son environnement et au savoir-faire des producteurs. Sa situation géographique très particulière et notamment la proximité directe avec la mer lui confère des conditions climatiques très favorables à la culture de la fraise.

Ce savoir-faire pour obtenir un fruit de qualité, a été transmis de génération en génération tout en faisant évoluer le mode de production dans un contexte de difficulté à accéder au foncier, de problématiques sanitaires et de pénibilité au travail. Aujourd’hui 90 % des producteurs produisent des fraises en Jardin suspendu. C’est justement l’introduction de ce mode de cultures qui a permis de préserver la production de fraise sur Plougastel qui a failli disparaître dans les années 90.

Une nouvelle page à ouvrir pour la Fraise de Plougastel

Le dépôt du dossier n’est qu’une première étape dans le processus d’obtention d’une IGP.

Les producteurs ont conscience depuis le début de leur démarche, que la demande d’un signe officiel de qualité avec un mode de culture en jardin suspendu est novatrice et est une première en France. C’est cette évolution technique qui a permis de préserver la Fraise de Plougastel, d’améliorer les conditions de travail tout en maintenant sa notoriété .

La demande d’IGP sera présentée le 13 décembre 2022 au niveau national à la commission permanente qui statuera sur la nomination ou non d’une commission d’enquête. Si la réponse est positive, elle nommera une commission d’enquête, chargée d’accompagner les producteurs pour finaliser le dossier. 

Contact :

Joëlle Peron – chargée d’animation territoriale – joelle.peron@bretagne.chambagri.fr

 

Mise à jour : novembre 2022

 

Actualités